Pourquoi les soirées télé démarrent-elles si tard ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

TÉLÉVISION - De plus en plus de téléspectateurs se plaignent des horaires auxquels débutent les primes télé. La situation ne devrait pas s'arranger.

INTERVIEW

Avant, pour regarder un film ou une émission le soir à la télé, il fallait être vers 20h50 devant son poste - après la fin du journal de 20 Heures et la météo. Mais ça, c'était avant... Malgré les annonces faites, les programmes démarrent bien plus tard que prévu. Romain Delacroix, journaliste à Télé 2 semaines, a mené l'enquête pour établir les véritables horaires auxquels démarrent les primes des chaînes de télévisions. En moyenne, en décembre 2015, ils ont débuté à 20h55 sur France 3, 20h58 sur France 2, 21h03 sur TF1 et même 21h12 sur D8.

Le pic d'audience de 21h20. "Le moment de télévision où il y a le plus de téléspectateurs dans la journée, c'est 21h20. Il y a 25,6 millions de gens devant leur télé à ce moment-là", a expliqué Romain Delacroix, dans Le grand direct des médias. Avant ce pic d'audience, les chaînes ont donc tout intérêt à mettre de la publicité car c'est là qu'elles peuvent vendre les espaces de publicité au prix le plus fort.

De son côté, D8 a fait un autre pari, "profiter des longs tunnels de publicité sur les autres chaînes pour récupérer les téléspectateurs", indique le journaliste de Télé 2 semaines. Touche pas à mon poste surfe ainsi sur ces horaires où les téléspectateurs zappent, en quête d'un programme différent de la pub.

Comment France 2 cherche à contourner l'absence de publicité après 20h. En 2009, lorsque la fin de la publicité après 20h est décidée pour les chaînes du service public, France Télévisions annonce des programmes commençant aux alentours de 20h35. Six ans après, on est bien loin des promesses du début. "Petit à petit, France 2 a reculé l'heure de fin de son JT, pour essayer de récupérer un peu d'audience par rapport à TF1", confie Romain Delacroix. France 2, en difficulté à cette période, espérait que lors de la clôture du 20 Heures de TF1, les téléspectateurs basculent massivement sur son JT, encore en cours.

"Maintenant, après le JT de France 2, on voit de plus en plus de programmes cours qui sont en fait du parrainage. Ce n'est pas de la publicité, mais cela y ressemble", a précisé Romain Delacroix. La multiplication de ces petites séquences, entourées de sponsors, repousse donc de plus en plus l'heure à laquelle le prime de la chaîne débute.