Polémique autour de Tex : pour Jean-Luc Reichmann, "c'est un peu exagéré"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Luc Reichmann, qui a présenté Les Z'amours pendant cinq ans, a tenu à défendre l'animateur Tex, évincé du jeu de France 2 après une "blague" plus que douteuse sur les violences faites aux femmes.

INTERVIEW

L'éviction de l'animateur Tex après sa "blague" sur les violences conjugales ne cesse de faire des remous dans le monde de la télévision. Entre ceux qui défendent cette décision de la direction de France Télévisions, et ceux qui fustigent une atteinte à la liberté d'expression, l'animateur Jean-Luc Reichmann a choisi son camp. Dans Village Médias mercredi, il a tenu à prendre la défense de celui qui l'a remplacé sur Les Z'Amours en 2000. 

Une blague "de très très mauvais goût". "C'est vrai que ça va un petit peu loin", juge l'animateur. "On est un peu tributaires du ragot et de cette surenchère permanente où il faut quand même que l'on existe. (…) Tex, on le connaît. C'est Tex, il a dépassé les limites, il est comme ça", estime Jean-Luc Reichmann. S'il reconnaît volontiers que la blague de Tex était "de très, très mauvais goût", il appelle toutefois à "arrêter d'écouter tout ce qui se passe", à "continuer à rire", et à "avoir un peu d'inconscience et d'insouciance, ça nous ferait du bien". "Tex est un humoriste à la base, il fait du stand-up, n'oublions pas qui il est. Ils (la direction de France Télévisions, ndlr) savaient pertinemment qui ils prenaient", défend l'animateur.

Un parallèle avec Griezmann. L'animateur phare des midis de TF1, qui a présenté Les Z'Amours de 1995 à 2000, met cette polémique - qu'il qualifie d'"un peu exagérée" - en parallèle avec une autre : celle qui a très récemment touché le footballeur Antoine Griezmann, accusé de racisme pour s'être grimé en basketteur noir. "Il s'est peinturluré juste parce qu'il a plein de potes dans le basket", soutient Jean-Luc Reichmann.