Pierre Ménès, sauvé par une double greffe : "C’est inespéré d’être dans cet état-là"

  • A
  • A
Pierre Ménès, sauvé par une double greffe : "C’est inespéré d’être dans cet état-là"
"Je fais 88 kg. Ça va être difficile de me traiter de gros con à la télé", plaisante Pierre Ménès.@ Capture d'écran Canal+ Sport
Partagez sur :

Sauvé par la double greffe d’un rein et d’un foie début décembre, le chroniqueur sportif a donné des nouvelles rassurantes sur son état de santé, vendredi, sur Canal+ Sport.

Après plus de six mois d’absence, Pierre Ménès a annoncé vendredi son retour sur le plateau du Canal Football Club au printemps prochain. Le journaliste sportif, greffé du foie et d'un rein le 12 décembre dernier, s’est confié sur son état de santé au micro de 19h30 Sport, sur Canal+ Sport.

"C'est une 'rebirth'". "Ça va aussi bien que possible. J’ai été à l’hôpital Necker mardi. Les médecins sont enchantés des résultats des greffes. Le foie va super bien, le rein va super bien", a-t-il tenu à rassurer. "C’est inespéré d’être dans cet état-là. C’est une ‘rebirth’ (renaissance, en français)."



"Ça va être difficile de me traiter de gros con". "J’ai encore du mal à marcher", confie le chroniqueur. "Je fais 88 kg. Ça va être difficile de me traiter de gros con à la télé. Con tout court, ça ne sera pas mal", plaisante-t-il.



"Je ne pense qu'au jour où je vais revenir". "Pierrot", comme il est souvent surnommé, espère revenir à l’antenne au cours du mois de mars. "Aujourd’hui, l’émission, je pourrais la faire. Le problème, c’est que je ne me déplace pas encore de façon optimale. Depuis que je sais que je vais être greffé, je ne pense qu’à ça. Qu’au jour où je vais revenir".