Nouveau patron pour Le Nouvel Observateur

  • A
  • A
Nouveau patron pour Le Nouvel Observateur
Matthieu Croissandeau est le nouveau patron du "Nouvel Observateur".@ DR
Partagez sur :

PRESSE - Matthieu Croissandeau, du service politique du Parisien, a été nommé à la tête de l'hebdomadaire, racheté par le trio Bergé, Niel, Pigasse.

C'est fait. Matthieu Croissandeau, 42 ans, est le nouveau directeur du Nouvel Observateur. Sa nomination a été approuvée par la rédaction à 77,64% des voix, jeudi. Matthieu Croissandeau était jusqu'ici rédacteur en chef au Parisien-Aujourd'hui en France, mais il connaît bien la maison, puisqu'il a travaillé au Nouvel Obs entre 1997 et 2011. Il prend la succession de Laurent Joffrin, qui a démissionné le 12 mars dernier, mais qui reste éditorialiste pour le titre.

De nouveaux propriétaires. Ce changement de direction était attendu, après le rachat du Nouvel Observateur par le trio constitué de l'homme d'affaires Pierre Bergé, du patron de Free Xavier Niel et du banquier Matthieu Pigasse, également propriétaires du groupe Le Monde. Âgé de 87 ans, Claude Perdriel, le co-fondateur et propriétaire de l'hebdomadaire, a ainsi passé la main. La cession a été actée mardi.

Premier chantier des nouveaux dirigeants du Nouvel Observateur : l'érosion des ventes. La diffusion du titre est tombée sous les 500.000 exemplaires en 2013. S'il peut toujours compter sur un solide portefeuille d'abonnés, le magazine a vu ses ventes en kiosques fortement baisser l'an dernier. Et la situation financière n'est guère brillante, puisque le Nouvel Obs a perdu 9,8 millions d'euros en 2013.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RACHAT - Le trio Niel-Bergé-Pigasse à la tête du Nouvel Obs

BONNE AFFAIRE - Cinq (bonnes) raisons de racheter le Nouvel Obs

DEMISSION - Laurent Joffrin quitte la tête du Nouvel Obs