NextRadioTV demande au CSA de réexaminer le dossier LCI

  • A
  • A
NextRadioTV demande au CSA de réexaminer le dossier LCI
Alain Weill, présidént du groupe NextRadio TV.@ AFP
Partagez sur :

LCI - La maison-mère de BFMTV a annoncé mercredi qu'elle avait formulé une demande de réexamen du passage sur la TNT gratuite de LCI au CSA.

Le groupe NextRadioTV (BFMTV), a annoncé mercredi avoir demandé au CSA "le réexamen complet de la requête de passage en TNT gratuite de LCI", en raison de l'intention de France Télévisions de mettre sa future chaîne d'info sur le réseau hertzien. En attendant ce réexamen, NextradioTV, qui a aussi déposé des recours devant le Conseil d'Etat, réclame au CSA de suspendre ses négociations avec la chaîne pour la préparation de son passage en gratuit, prévu dans les semaines à venir.

L'arrivée de la chaîne publique d'information. "Seulement un mois après la décision du CSA autorisant le passage de LCI sur la TNT gratuite, le paysage audiovisuel est en train d'être profondément bouleversé par plusieurs évolutions d'importance majeure qui n'ont pas été prises en compte par le Conseil dans sa décision du 17 décembre", fait valoir NextRadioTV. Car "la présidente de France Télévisions a déclaré publiquement le 11 janvier que la future chaîne d'information publique aura une diffusion hertzienne". "L'arrivée d'une chaîne d'information publique en hertzien, portant à quatre le nombre de chaînes gratuites en France - un record mondial - aura un impact très déstabilisant pour les chaînes existantes, y compris LCI", poursuit le groupe.

Le projet de rapprochement Orange-Bouygues. Autre élément nouveau à prendre en compte, estime NextradioTV, le projet de rapprochement des groupes Orange et Bouygues (qui détient TF1 et LCI), car il permettrait à LCI de "bénéficier de nouvelles solutions pour être distribuée en payant sur les réseaux non hertziens". "NextRadioTV souhaite donc que le CSA organise de nouvelles auditions et réalise une étude d'impact complémentaire qui pourra évaluer les conséquences de ces éléments qui apparaissent déterminants dans ce dossier", explique le groupe.

Le Conseil d'Etat se prononce le 5 février. C'est une nouvelle offensive du groupe d'Alain Weill contre la décision du CSA, qui a autorisé la chaîne d'info du groupe TF1 à passer en gratuit cette année. Le 5 février, le Conseil d'Etat se prononcera sur le recours en référé de NextRadioTV, qui réclame la suspension du passage de LCI en gratuit en attendant une décision du Conseil d'Etat sur le fond. En juin, le Conseil avait annulé pour vice de procédure une première décision du CSA de 2014, refusant la gratuité de LCI.