Nabilla : "Au début, j'étais vraiment un peu bête"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invitée du Grand direct des médias, jeudi, la starlette de télé-réalité est revenue sur son enfance et le "manque d'amour" qui l'a poussée à chercher ses limites.

"A la base, j'étais cool, j'étais calme", raconte Nabilla Benattia. Dans son livre "Trop vite", l'ancienne star de la télé-réalité raconte son enfance, et l'absence de cadre, qui explique, selon elle, les "erreurs" qu'elle a commises. Invitée de Jean-Marc Morandini, jeudi matin sur Europe 1, Nabilla est revenue sur cette période.

"Je me suis élevée toute seule". "Mes parents n'ont pas été là, je me suis élevée toute seule depuis l'âge de 13 ans", explique-t-elle. "Je pense que mon problème vient du manque de cadrage, d'éducation. Au bout d'un moment j'ai du faire mes propres erreurs pour apprendre".

Entendu sur Europe 1
Je suis écorchée vive et drôle en même temps

"J'étais vraiment un peu bête". Des "erreurs", ses nombreuses participations à des émissions de télé-réalité ? "Je l'ai cherché, je pensais que j'arriverais à gérer, mais je n'ai pas réussi", raconte Nabilla. "Au début, j'étais vraiment un peu bête. Je manquais de culture, et au lieu de le cacher, je me disais autant en jouer". Aujourd'hui, la starlette n'a plus envie de "jouer l'imbécile" : "j'ai grandi, j'ai appris", assure-t-elle.

De cette période, Nabilla assure garder "une tristesse". "Quand on manque de ses parents, on est toujours un peu triste", assure-t-elle. "Je suis écorchée vive et drôle en même temps".