Molières : Jean Dujardin "viré" par Nicolas Bedos

  • A
  • A
Molières : Jean Dujardin "viré" par Nicolas Bedos
@ Phototele
Partagez sur :

EN IMAGES - Le comédien et animateur, à la présentation de la cérémonie, a enchaîné les sketches sur la scène des Folies Bergère. 

Plus d’un million de téléspectateurs ont suivi les Molières sur France 2 lundi soir. Après trois ans d’éclipse, la cérémonie, qui récompense le meilleur du théâtre, a plutôt convaincu. Grâce, notamment, à l’énergie de Nicolas Bedos, qui a assuré le show sur la scène des Folies Bergère. Le gouvernement, lui, n’a pas été épargné.

Pari tenu pour Nicolas Bedos. Le maître de cérémonie n'est certainement pas pour rien dans les bonnes audiences réalisées par les Molières lundi soir.



Nicolas Bedos : "Derrière mes grands airs, je...par Europe1fr

Sur la scène des Folies Bergères, il a tour à tour assuré le show aux côtés de Florence Foresti, ou de Fabrice Luchini, sous les applaudissements de la salle. Pari tenu donc. Le patron de France 2 comptait sur lui pour dépoussiérer les Molières, "ouvrir la cérémonie à un autre public, et provoquer chez les plus jeunes une curiosité pour le théâtre."

Nicolas Bedos

© Phototele

Alexis Michalik, chouchou de la soirée. Parmi les stars du monde théâtral, Denis Podalydès a joué les vieillards indignes, Yvan Attal et Elsa Zylberstein les dépressifs chroniques. Sans oublier Guy Bedos père, venu comme d’habitude, pester contre Bedos fils.

Bedos-pere-et-fils

© phototele

Le comédien Michel Bouquet, 88 ans, a été longuement applaudi par la salle lorsque Fabrice Luchini lui a remis un Molière d'honneur.

Jean Dujardin, lui, s’est fait virer par Nicolas Bedos :



Jean Dujardin viré par Nicolas Bedos - Les...par culturebox

Quant au grand favori et chouchou de la cérémonie, Alexis Michalik, auteur à 31 ans de deux pièces, Le cercle des Illusionnistes et Le Porteur d'histoire, il a remporté une moisson de prix (auteur, metteur en scène du théâtre privé, révélation féminine pour l'actrice Jeanne Arenes).

Alexis-Michalik

© Phototele

La séquence "intermittents"... Les intermittents du spectacle se sont aussi invités sur la scène des Folies Bergère lundi soir. Ils ont manifesté leur opposition à l'accord sur l'assurance chômage conclu en mars dernier. Le "Molière de la meilleure trahison" a été décerné au ministre du Travail François Rebsamen.



Et l’interprète de Cyrano de Bergerac au théâtre de l’Odéon, Philippe Torreton, il a dédié son prix du meilleur comédien aux intermittents, jugeant "lamentable de devoir le faire sous un gouvernement socialiste." On a aperçu à plusieurs reprises le sourire crispé de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, présente dans la salle.  

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

AUDIENCES TV - France 2 : un score honorable pour le retour des Molières