Miss France 2017 : à la veille de l'élection, la pression monte

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A Montpellier, les jeunes femmes sont à pied d'oeuvre à la veille du concours. "Elles sont stressées", confie Sylvie Tellier, la directrice générale de l'organisation Miss France,

INTERVIEW

J-1 pour les Miss. Les répétitions s'accélèrent pour les trente jeunes femmes qui espèrent être sacrées Miss France 2017 samedi soir. Les trente candidates en lice ont découvert vendredi l'Arena de Montpellier, la salle où se déroulera la soirée d'élection. "Cela fait 15 jours qu'elles répètent dans une autre salle", indique Sylvie Tellier, la directrice générale de l'organisation Miss France, vendredi dans le Grand direct des médias sur Europe 1. "On intègre aujourd'hui de nouveaux éléments dans leurs chorégraphies, comme l'escalier, le sol en plexiglas qui est très glissant. Ce ne sont pas des danseuses professionnelles donc la pression monte", constate l'ancienne Miss. 

Un grand oral. Quelques jours avant l'élection, les jeunes femmes ont également passé "un grand oral". Elles ont été notamment reçues, une par une, par Sylvie Tellier, des membres du comité Miss France ainsi que par la directrice artistique et le chorégraphe. Elles ont eu cinq minutes pour convaincre d'être choisies parmi les douze finalistes. "Évidemment, elles ne savent pas qui fait partie des douze", précise Sylvie Tellier.

Une salle de 8.500 personnes. Cette année, les plus belles femmes de France défileront devant 8.500 personnes dans cette grande salle de spectacle de Montpellier. "C'est la première fois que la salle est aussi grande", précise la directrice du comité Miss France.