Miss France : les clés de l'élection

  • A
  • A
Miss France : les clés de l'élection
Partagez sur :

#DIADÈME - Samedi 6 décembre, les téléspectateurs de TF1 éliront leur nouvelle Miss France. Voici cinq infos à connaître avant le jour du couronnement. 

Mais au fait, c’est qui Miss France 2014 ? Vous n’avez pas pu oublier Flora Coquerel. Élue le 7 décembre 2013 devant 8,1 millions de téléspectateurs, la Miss Orléanais, 19 ans, préparait un BTS commerce international. Son année 2014 aura été marquée par de nombreux voyages : Italie, Panama, Chine, Antilles, Nouvelle-Calédonie… Privilèges non-négligeables : elle a pu remettre un NRJ Music Awards et a été candidate à Money Drop sur TF1. 





Hashtag Miss France. Les équipes du concours ont retenu la leçon de l’an dernier. Sitôt élue, Miss France 2014 s’était retrouvée avec une flopée de faux comptes Twitter. Sylvie Tellier, la patronne des Miss, avait dû dénoncer avec son propre compte les nombreux faussaires. 

Miss France 2015 n’aura pas ce souci : toutes les prétendantes au diadème viennent d’obtenir leur compte officiel, adoubé par TF1. 



Miss Nord-Pas-de-Calais a la cote. Depuis la semaine dernière, le site officiel des Miss, sur le portail de TF1, propose de “liker” les Miss. En pôle position, Camille Cerf, Miss Nord-Pas-de-Calais, avec pour dauphines Marie Fabre, Miss Lanquedoc et Hinarere Taputu, Miss Tahiti. Dernière du classement, Nadika Matthew-Gauthier, Miss Saint-Martin.



La polémique Orléans. Le 6 décembre, les Miss auront rendez-vous à Orléans, la ville de Flora Coquerel. La capitale du Loiret où l’organisation de l’élection fait grincer quelques dents : selon la République du Centre, Orléans débourse 400.000 euros pour 3 heures de show. 
Un budget qui comprendrait l’hébergement des reines de beautés et de la production de l’émission dans un 4 étoiles pendant 17 nuits, sans compter la mise à disposition du Zénith et d’une salle de répétitions pendant deux semaines. 

Valérie Bègue dans le jury. Pour seconder Patrick Bruel, président du jury, la société Miss France et la Une ont fait appel à Philippe Bas, comédien sur TF1, Stéphane Rousseau, humoriste, l’ex-nageuse Laure Manaudou, l’animateur Jean-Luc Reichman et la chanteuse Shy’m. Plus une ex-Miss, Valérie Bègue, répudiée par Geneviève de Fontenay en 2008 pour des photos osées parues dans la presse. Interrogée par Voici, la dame du chapeau voit dans ce choix une provocation d’Endemol. Sylvie Tellier appelle de son côté à pardonner : “La juger à vie sur des photos qu’elle a faites adolescente, je trouve ça très dur".

>> Pourquoi Miss France et le Téléthon sont toujours diffusés le même soir ?



VIDEO - Pourquoi Miss France et le Téléthon...par Europe1fr