Michael Youn : "Le polar demande une plus grande intériorité" que la comédie

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le comédien joue un homme qui demande l'aide de son frère après avoir commis un crime. Un rôle qui l'emmène loin de ses habituelles comédies, à voir à 20h55 sur France 2.

INTERVIEW

Il était l'animateur agité du Morning Live sur M6 dans les années 2000. Michael Youn est ensuite devenu comédien à part entière. Ce mercredi soir, il est de retour sur le petit écran en compagnie d'Olivier Marchal dans le téléfilm Mon frère bien-aimé diffusé à 21h sur France 2. Le comédien était l'invité du Grand direct des médias pour faire part de ce nouveau rôle assez sombre.

La blague de Frédéric Beigbeder. L'acteur raconte le pitch du film : "Le principe, c'est de savoir ce qui se passe si vous recevez l'appel de votre frère ou de votre sœur qui vous dit 'j'ai tué quelqu'un, il faut que tu m'aides'. Cet unitaire que l'on a fait pour France 2 est une proposition de réponse, commente le comédien. Olivier Marchal qui joue mon frère accepte de m'aider. Le problème, c'est que lorsqu'on aide quelqu'un qui a commis un crime, on finit par devenir complice et aussi coupable que lui." Enfant unique, Michael Youn n'a pas eu à se poser la question dans la vraie vie en termes de fratrie, mais un ami lui a déjà fait cette blague. "Frédéric Beigbeder m'a appelé un jour en me disant j'ai tué quelqu'un, j'arrive en voiture." 

Tourner avec de grands réalisateurs et animer un late show. Avec ce téléfilm, l'acteur s'éloigne de la comédie, "son clou identitaire. Le polar, ça demande une plus grande intériorité, un travail plus en finesse." Avec ce retour à la télé, celui que l'on verra aussi parmi les Enfoirés vendredi sur TF1 ne se ferme pas la porte du cinéma. "C'est vrai qu'Arnaud Desplechin et qu'Audiard ne m’appelleront peut-être jamais. Mais j'ai quand même dit peut-être, pas jamais. J'ai envie de travailler avec ces réalisateurs qui vont chercher en vous les choses les plus puissantes." Avec son string et son mégaphone dans le Morning Live, il estime s'être ouvert la porte de la télé. "Aujourd'hui, j'essaye de réparer la porte que j'ai cassé en entrant." Il pense aussi à une nouvelle émission télé. "J'ai envie de réussir à faire un late night show en France. J'ai très envie de la faire avec le groupe M6, c'est ma famille."