Mémona Hintermann-Afféjee (CSA) : Cyril Hanouna n'a "pas besoin d'utiliser toutes ces outrances"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La conseillère du CSA, Mémona Hintermann-Afféjee, était dans "Le grand direct des médias" pour commenter le rapport annuel du CSA sur la diversité.

INTERVIEW

Sur Europe 1 mercredi, la conseillère du CSA, Memona Hintermann, a interpellé Cyril Hanouna, l'animateur de Touche pas à mon poste, estimant qu'il n'avait "pas besoin de toutes ces outrances", tout en saluant ses efforts en matière de diversité.

"Il est très vilain sur plein d'autres sujets". Venue commenter le rapport annuel du CSA sur la diversité, Memona Hintermann a indiqué que "sur ce point-là, Cyril Hanouna est un homme qui sait être civique". Pour autant, la conseillère a également souligné d'autre point sur lesquels l'animateur n'est pas irréprochable selon elle. "Il est très vilain sur plein d'autres sujets, notamment les femmes, avec sa façon d'être un peu... vulgaire", a-t-elle ainsi poursuivi.

La conseillère interpelle directement l'animateur. Memona Hintermann a ensuite directement interpellé l'animateur du talk-show. "Cyril, si vous nous écoutez, je suis allée dans des écoles, très récemment à l'Ile de la Réunion où nous vous écoutons beaucoup. Le problème c'est que des profs me disent qu'en dix minutes, vous arrivez à casser le boulot qu'ils font en deux ans. Réfléchissez, vous savez ce qu'est la France, vous avez certainement enduré vous-même la discrimination", a-t-elle expliqué, ajoutant que Cyril Hanouna n'avait "pas besoin d'utiliser toutes ces outrances" pour faire de l'audience.

TPMP dans le viseur de l'institution. Le CSA, qui a été saisi à maintes reprises sur l'émission de C8, a émis plusieurs avertissements à l'encontre du programme pour plusieurs séquences jugées choquantes ou humiliantes.  "TPMP est une émission familiale bienveillante, la chaîne me fait confiance car elle sait que je ne suis jamais 'trash' ou vulgaire à l'antenne. On n'est pas là pour faire une escalade de la provoc', ni pour titiller le CSA", a assuré Cyril Hanouna, en marge d'une conférence de presse de Canal+. "Le CSA représente le téléspectateur et nous respectons les téléspectateurs", a conclu l'animateur.