Libération doit économiser 3 millions d'euros

  • A
  • A
Libération doit économiser 3 millions d'euros
Nicolas Demorand est le directeur de la publication de "Libération".@ MAXPPP
Partagez sur :

Des négociations sur les conditions de travail des salariés sont engagées, alors que les comptes du quotidien vont repasser dans le rouge cette année.

Les salariés du journal Libération doivent se retrouver mardi en assemblée générale afin de discuter des moyens de diminuer les dépenses de l'entreprise. Après trois années de bénéfice, les comptes du quotidien vont replonger dans le rouge en 2013. Selon Le Figaro et Le Monde, Libération cherche à réaliser 3 millions d'euros d'économies.

Des pistes ont été évoquées lundi lors d'un comité d'entreprise. Il s'agit de réviser les conditions de travail du personnel, qui devrait se voir demander plusieurs efforts, comme une réduction des jours de congés ou une diminution des salaires. Un guichet de départs via des ruptures conventionnelles pourrait également être ouvert. Nicolas Demorand, le directeur de la publication, et les autres dirigeants de Libé cherchent aussi un nouvel investisseur, les actionnaires actuels, Edouard de Rothschild et Bruno Ledoux, refusant d'apporter plus de capital.

Libération est particulièrement touché par la chute des ventes qui affecte l'ensemble de la presse quotidienne nationale. Sa diffusion payée est descendue sous les 100.000 exemplaires par jour en septembre, soit un recul de 17% sur un an. Libé est notamment plombé par la vente en kiosque, qui a chuté de près de 30% sur les neuf premiers mois de l'année, à 37.000 exemplaires.