Les "Miss de Fontenay" privées de direct

  • A
  • A
Les "Miss de Fontenay" privées de direct
@ MAXPPP
Partagez sur :

IDF1 annule la diffusion en direct de son élection de Miss Nationale, pour des raisons techniques.

Les problèmes continuent pour Geneviève de Fontenay. Malgré les menaces d’Endemol, elle a finalement réussi à organiser sa cérémonie parallèle, intitulé Miss Nationale. Mais l’élection n’aura finalement pas droit à son direct, pour des "raisons techniques", comme l’a annoncé la chaîne mercredi.

"Un problème de signal"

La soirée devait être diffusée en direct le 5 décembre, sur IDF1 et 18 autres chaînes nationales. Le choix de la date était d’autant plus important qu’il s’agit du lendemain de l’élection de Miss France, sur TF1. Le gala ne sera pas reporté, pour des soucis d’organisation, mais ne pourra être diffusé que quelques jours plus tard.

Jean-Luc Azoulay, le patron d’IDF1, s’est expliqué sur cette décision mercredi, dans l’émission de Jean-Marc Morandini sur Europe 1. "Nous avons un problème pour acheminer le signal vers les 18 chaînes régionales. On pourrait le faire uniquement sur notre antenne, mais ce serait moins fort".

Petite pression d’Endemol

Il assure également que les pressions d’Endemol, et il y en a eu, n’ont pas joué sur sa décision. "Ils m’ont envoyé des lettres recommandées. C’est ce qu’il font toujours lorsqu’il y a un litige", assure-t-il. "Mais le problème d’Endemol est secondaire par rapport à notre problème technique".

Pas question en tout cas que cet incident démoralise Geneviève de Fontenay, qui s’est montrée plus enthousiaste que jamais sur Europe 1. "L’élue ne sera pas passée en direct, tant pis ! Il y aura tellement d’autres télés. Je n’ai jamais reçu autant de demandes qu’aujourd’hui", assure la dame au chapeau. "Je veux une opération médiatisée, et des images, il y en aura".

A défaut de diffuser la cérémonie, IDF1 devrait ainsi programmer les portraits des jeunes filles, déjà préparées. L’élection devrait suivre quelques jours plus tard.