Le pari de Jérôme Commandeur sur France 2

  • A
  • A
Le pari de Jérôme Commandeur sur France 2
"Y'a pas d'âge" sur France 2.@ FTV
Partagez sur :

L'humoriste est à l'affiche de Y'a pas d'âge, un programme court qu'il a coécrit et coproduit.

Depuis deux semaines, Jérôme Commandeur tente un nouveau pari sur France 2. L'humoriste est à l'affiche de Y'a pas d'âge, un programme court diffusé chaque soir à 19h50, qu'il a coproduit avec Dany Boon. L'enjeu est de taille, puisqu'il s'agit d'attirer le téléspectateur juste avant le journal de 20 heures de la chaîne, sur une tranche horaire que France 2 a du mal à dynamiser. "Il y a une certaine pression", a reconnu Jérôme Commandeur, invité de Wendy Bouchard sur Europe 1 lundi.

Le concept.Y'a pas d'âge, qui se décline en épisodes de huit minutes, met en scène une sorte d'auberge espagnole où plusieurs générations sont représentées. On retrouve au casting Claude Brasseur, Marthe Villalonga, Carmen Maura, Arielle Dombasle et Jérôme Commandeur lui-même. Des invités font également des apparitions : les téléspectateurs ont ainsi pu apercevoir Muriel Robin, Fred Testot, Michel Cymès ou encore Dany Boon ces deux dernières semaines.

"Dans l'air du temps". Sur Europe 1, Jérôme Commandeur a expliqué que l'inspiration lui était notamment venue "des sites de colocation de seniors entre eux ou de seniors avec des plus jeunes, qui ont beaucoup de succès". De manière générale, le thème des seniors est "dans l'air du temps", a-t-il ajouté.

Comment se démarquer ? France 2 surfe ainsi sur le succès des programmes courts familiaux, du type Scènes de ménage (M6) ou Nos chers voisins (TF1). Mais pour Jérôme Commandeur, Y'a pas d'âge se démarque par son écriture. "Notre différence par rapport aux séries concurrentes, c'est que nous traitons une histoire sur les huit minutes. On est plus sur un tempo de série ou de sitcom", estime-t-il. De fait, au lieu d'être une succession de mini-gags, chaque épisode se concentre sur une intrigue humoristique. Jérôme Commandeur revendique également "un ton un peu tranchant, un peu vif, un peu incisif, que la Deux nous permet de faire avant son 20 heures".

Une case risquée.Y'a pas d'âge joue sur un terrain délicat. Depuis plusieurs années, France 2 est à la recherche d'une locomotive efficace pour tirer l'audience de son 20 heures, rêvant de retrouver le succès d'Un gars, une fille sur cette tranche. L'année dernière, la chaîne avait misé sur un programme humoristique porté par Anne Roumanoff. Peine perdue : Roumanoff et les garçons avait été déprogrammé dès la mi-octobre, à la suite d'audiences décevantes. Après de timides débuts (1,6 million de téléspectateurs et 8,1% de part d'audience pour le premier épisode), Y'a pas d'âge devra rapidement faire ses preuves.