"Le Divan", sur France 3 : "La rareté de l'émission lui donne une valeur supplémentaire"

  • A
  • A
Partagez sur :

Marc-Olivier Fogiel était sur Europe 1 pour évoquer la troisième saison du programme "Le Divan", sur la troisième chaîne.

INTERVIEW

Le 17 janvier dernier, Le Divan, présenté par Marc-Olivier Fogiel, faisait sa rentrée sur France 3. Cette émission, où un invité se confie sur sa vie privée et revient sur son parcours, débute sa troisième saison. L'animateur évoque le programme dans Le grand direct des médias.

Chacun son rythme. Vingt numéros en 2016, quatorze cette année, "et pas plus", assure Marc-Olivier Fogiel. Lors de son retour sur France 3, l'animateur avait été clair. "Je n'ai pas voulu reprendre une émission hebdomadaire", confie-t-il. Selon lui, ce rythme profite à l'émission. "La rareté de l'émission, (...) cela donne une valeur supplémentaire", estime Marc-Olivier Fogiel.

"On ne me demande pas de choisir mes invités en fonction de l'audience". Avec des audiences qui peuvent varier du simple au triple, entre 300.000 et 900.000 téléspectateurs, difficile d'établir une véritable tendance pour Le Divan. Marc-Olivier Fogiel, lui, assure que les audiences ne sont pas sa priorité, ni celles de la chaîne. "On ne me demande pas de choisir mes invités en fonction de l'audience", assure-t-il, soulignant, "je sais très bien que quand je fais Agnès B., je ne ferais pas plus de 300.000 téléspectateurs".

Le Divan en prime ? "Pourquoi pas". A contrario, Le Divan enregistre parfois de très bons scores, comme avec Florent Pagny l'année dernière, où plus de 800.000 téléspectateurs avaient regardé le programme. Au point que France 3 envisage la possibilité de passer, exceptionnellement, l'émission en prime. "Pourquoi pas, (...) il faut trouver le bon invité pour ça", indique l'animateur qui, pourtant, n'était pas favorable à l'idée au départ.