Laurent Boyer : "Goldman fait partie de la culture musicale française"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancien animateur de M6 travaille désormais à une série de documentaires pour C8. C'est un numéro consacré à Jean-Jacques Goldman qui ouvre le bal jeudi en prime time.

INTERVIEW

Il est l'une des personnalités préférées des Français. Le chanteur Jean-Jacques Goldman fait l'objet d'un documentaire dont Laurent Boyer est l'un des auteurs. Jean-Jacques Goldman, de Coluche à Céline Dion sera diffusé jeudi soir sur C8 à 21h. L'ancien animateur, qui se consacre désormais à la réalisation, était l'invité du Grand direct des médias.

Goldman, figure discrète mais incontournable. La popularité du chanteur et de son répertoire ne se dément pas au fil des ans et alors même qu'il n'a pas sorti d'album depuis 2001, qu'il s'est retiré des Enfoirés et qu'il se montre des plus discrets. Signe de succès non démenti, la reprise par la nouvelle génération des titres de Goldman sur deux albums. "Et ça s'est vendu à un million d'exemplaires", souligne Laurent Boyer pour qui "JJG" "fait partie de cette culture musicale française." Conséquence de l"humilité" de Goldman, le chanteur  qui a accepté le contact refuse en revanche toujours les interviews. Il ne figure donc pas dans le documentaire. Sa dernière apparition remonte au moment où il répondait à la polémique des Enfoirés au Petit Journal. "Depuis, il n'a pas donné d'entretien en longueur", précise Laurent Boyer qui a notamment utilisé des images de ses anciennes émissions, comme Fréquenstar pour nourrir son documentaire.

Lamy, Dujardin et Kev Adams à venir. L'animateur lui-même n'apparaît pas à l'écran comme autrefois, seule sa voix est reconnaissable. L'ancien animateur, qui fait de la télé depuis 30 ans, dit ne pas regretter d'avoir quitté M6 pour France 3. "J'ai adoré ce que je fais à France 3, Midi en France, c'est une émission que j'ai créée." Il admet en revanche ne pas s'être entendu "formidablement" avec la patronne des programmes, Dana Hastier. Épuisé par son émission, il a décidé de partir. "Ce qui me permet de faire des documentaires. On a Goldman, Alexandra Lamy la semaine prochaine et un Jean Dujardin a été tourné, c'est assez exceptionnel. Et on a Kev Adams plus tard", énumère Laurent Boyer. Tous ces reportages seront diffusés en prime time sur C8. "J'ai l'impression de retrouver sur cette chaîne l’énergie qu'il y avait sur M6 à ses débuts."