"L'Amour est dans le pré" saison 12 : les confidences de Karine Le Marchand

  • A
  • A
Partagez sur :

L'animatrice de "l'Amour est dans le pré" a dévoilé lundi, sur Europe 1, les particularités de la saison 12 qui démarre lundi soir sur M6.

INTERVIEW

L'Amour est dans le pré redémarre lundi soir pour une douzième saison sur M6. Cette fois, trois agricultrices et onze agriculteurs vont tenter de trouver l'amour, épaulés dans leur quête par Karine Le Marchand. Sur Europe 1, mercredi matin, l'animatrice aux commandes de l'émission depuis huit saisons, a assuré que la saison 2017 était un bon cru. "Il se passe encore plein de choses qu'on n'aurait pas pu écrire, des rebondissements incroyables", glisse-t-elle.

Le retour de Françoise. Première surprise, Françoise, une prétendante éconduite l'an dernier par le Bourguignon Éric, est de retour cette année. "Elle a écrit une lettre à un autre agriculteur et vous allez voir qu'elle est transformée", explique Karine Le Marchand.

Trois prétendants pour une candidate. Autre nouveauté, cette année, une candidate a été autorisée à recevoir chez elle trois prétendants. Alors qu'en théorie les agriculteurs ne peuvent en sélectionner que deux. "C'était très compliqué. Elle a aimé la lettre d'un prétendant mais quand elle l'a vu finalement, elle s'est dit qu'elle n'allait pas le sélectionner. Elle en a pris deux autres", raconte l'animatrice. "Et puis cette personne lui a écrit chez elle pour lui expliquer aussi qu'il avait été en difficulté au speed-dating. Et elle s'est dit, 'peut être que je passe à côté de lui'. Donc elle nous a demandé une dérogation'", pointe-elle. "Il faut voir la tronche des deux autres surtout quand le troisième arrive".

En plein casting pour la saison 13 à l'étranger. La saison 12 n'a pas encore démarré mais M6 prépare déjà une saison 13. Et là encore la production tente de surprendre les téléspectateurs. "Cette fois, on recherche aussi des agriculteurs français qui travaillent à l'étranger", précise Karine Le Marchand. "On a fait un appel à témoin. De là à vous dire que cela va se faire, ce n'est pas sûr. On est en plein casting".