La radio NRJ épinglée par le CSA pour des blagues graveleuses

  • A
  • A
La radio NRJ épinglée par le CSA pour des blagues graveleuses
La radio risque la sanction du CSA si l'animateur ne corrige pas le tir. @ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

L'émission C Cauet sur la radio NRJ est mise en demeure pour un jeu qui a donné lieu à des échanges scabreux autour des candidates à l'élection Miss France.

Les blagues graveleuses avaient fusé à l'antenne. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a mis en demeure le groupe NRJ pour de "graves manquements" concernant le respect de l'image des femmes et la protection de l'enfance dans certains numéros de l'émission de radio C Cauet.

Le CSA a "constaté de graves manquements aux dispositions relatives au respect de l'image des femmes et à la protection de l'enfance et de l'adolescence pour le programme radiophonique C Cauet, lors des émissions des 17 décembre 2015, 5 février 2016 et 4 mars 2016", selon un communiqué mis en ligne samedi.

"Je mettrais bien une pétée à ...". Dans l'une des séquences incriminées, rappelle le site Ozap, C Cauet avait proposé un jeu à son équipe autour de l'élection de Miss France : chaque personne devait répondre à une question sur l'élection et si elle gagnait, elle devait poster sur Twitter un message de soutien à l'une des candidates. Si elle perdait, elle devait au contraire tweeter un message vulgaire du type : "je mettrais bien une pétée à ...". Un jeu qui a donné lieu à des échanges scabreux et sexistes. Le CSA menace NRJ d'une "procédure de sanction" si l'émission ne se met pas en conformité avec la loi.