La Coupe est pleine pour BeIN Sports

  • A
  • A
La Coupe est pleine pour BeIN Sports
Arjen Robben lors du match Pays-Bas-Chili, le 23 juin.@ Reuters
Partagez sur :

DU FOOT ET DU FLOUZE - La chaîne sportive aurait gagné plus de 850.000 abonnés grâce à la Coupe du monde. Mais vont-ils rester ?

BeIN Sports a été bien inspirée de racheter les droits de l'intégralité des matches de la Coupe du monde. La compétition aurait fait gagner près de 900.000 nouveaux abonnés à la chaîne sportive payante, selon une étude de l'institut Kantar Media révélée par L'Equipe. 864.000 foyers exactement ont ainsi déclaré "s'être abonnés à beIN à l'occasion de la Coupe du monde".

2,5 millions d'abonnés estimés. BeIN Sports compterait donc environ 2,5 millions d'abonnés, alors qu'elle en revendiquait 1,7 million avant le Mondial. Un chiffre à prendre toutefois avec des pincettes, puisqu'il ne s'agit que d'un sondage. Il faudra attendre les abonnements comptabilisés par les opérateurs pour connaître l'ampleur exacte de l'effet Coupe du monde. D'ailleurs, de son côté, BeIN ne communique aucun chiffre.

36 matches en exclusivité. Il n'empêche, la chaîne signe un joli coup marketing. Car s'ils ne veulent rater aucun match, les fans et les bars d'habitués n'ont pas le choix : ils doivent s'abonner. BeIN Sports dispose en effet de 36 rencontres en exclusivité, TF1 ne diffusant que les 28 plus belles affiches. A cela s'ajoute la très large couverture que consacre la chaîne à la compétition. Ainsi, la grille des programmes de BeIN Sports 1 est en ce moment totalement consacrée au Mondial, jonglant entre magazines et rediffusions de matches.

Griezmann but face au Nigeria (930x620)

© REUTERS

Des audiences record. Depuis le coup d'envoi de la compétition, BeIN enchaîne d'ailleurs les bonnes audiences grâce à la Coupe du monde. Lundi, le huitième de finale France-Nigeria (photo) lui a encore permis d'attirer 1,16 million de téléspectateurs, alors même que le match était également retransmis sur TF1. Lors de la phase de poules, les rencontres France-Suisse et France-Equateur avaient elles aussi dépassé le seuil du million de téléspectateurs.

Combien resteront ? Mais si BeIN Sports reste prudente, c'est parce que le ballon pourrait se vider aussi rapidement qu'il s'est gonflé. En effet, l'abonnement à la chaîne est sans engagement : il est possible de le résilier d'un jour à l'autre. Combien garderont BeIN Sports après la finale du 13 juillet, alors que s'ouvrira une période creuse pour la chaîne en termes d'évènements sportifs ?

Autre nuance : BeIN Sports a profité en juin de promotions d'opérateurs, qui en ont fait un produit d'appel pour leurs offres TV. C'est le cas de Numericable, Free et SFR. De quoi favoriser la croissance du nombre d'abonnés, en tout cas provisoirement.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DROITS TELE - BeIN Sports frappe fort pour le Mondial

BUSINESS - Les Bleus font (beaucoup) vendre

LE ZOOM ECO - La Coupe du monde est un gouffre financier pour TF1