Julien Lepers est de retour : "Je vous promets des gags et des blagues !"

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que son éviction de l'émission "Questions pour un champion" avait fait l'effet d'une bombe à la télévision, Julien Lepers est de retour lundi soir sur la chaîne Comédie+. Il promet "du rire, des gags et des blagues". 

"Je ne suis pas l’homme du passé". L'éviction de Julien Lepers de France 3 avait fait l’effet d’une bombe il y a quelques semaines. Celui qui a présenté pendant 28 ans l’émission Questions pour un champion était l’invité d’Europe 1 lundi. Il fait son grand retour à la télévision lundi soir sur la chaîne Comédie+ avec La grosse émission,produite par Cyril Hanouna. Un retour que le présentateur a souhaité rapide. "Je ne suis pas l’homme du passé ou du passif. Je n’aurais pas pu faire La grosse émission si j’étais encore à Questions pour un champion, ça m’a presque libéré", a-t-il ainsi affirmé.

"Les gens ont besoin de rire". Même si la chaîne Comédie+ est payante, La grosse émission sera également diffusée sur Dailymotion à 18h22 en direct lundi. Et Julien Lepers promet "des gags, des blagues avec des auteurs incroyables" et d’ailleurs, il l’assure, "j’ai passé trois heures en réunion avec l’équipe vendredi et je n’ai jamais autant ri de ma vie !". Pour la première, le présentateur recevra, entre autres, les frères Bogdanov et comme, "les gens ont besoin de rire et moi le premier", il invite les téléspectateurs à suivre l’événement en direct. 

"J'ai déjà refusé deux projets". Dans La grosse émission, des grands animateurs présentent à tour de rôle chaque semaine. Julien Lepers va donc assurer la présentation jusqu'à vendredi et après, il rassure, "ne vous inquiétez pas pour moi. J’ai déjà refusé deux projets pour des grandes chaînes. Donc je m’engagerai pour une émission que je vais réussir et qui me plaira".

Pour l'heure, il est hors de question de reparler de son éviction de France 3, le présentateur veut aller de l'avant. "J’ai digéré mon départ de Questions pour un champion. On m’a licencié et depuis que je suis parti de France 3, il y a 700.000 téléspectateurs de moins… ils ont donc pris une très bonne décision", a ironisé le présentateur pour conclure.