"Je serais mort intellectuellement si je ne faisais plus de terrain"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

TÉLÉVISION - François-Xavier Ménage est aux commandes de "Capital", sur M6, depuis deux ans. Un rôle bien différent de celui qu'il occupait auparavant.

INTERVIEW

"C'est vrai qu'au début, je me suis dit que j'allais m'embêter, mais j'ai découvert autre chose". François-Xavier Ménage a pris les commandes de Capital, il y a 2 ans. Auparavant, il occupait le poste de grand reporter sur la chaîne d'info en continu BFMTV.

Le terrain, "c'est la plus grosse des drogues". Et ce changement de rôle a l'air de plaire au présentateur de M6, car il a su conserver une part de la fonction qu'il occupait avant. "Je ne suis pas qu'en studio, je signe aussi des sujets une fois sur deux donc je continue à faire du terrain", a-t-il expliqué vendredi dans Le grand direct des médias. Le contraire aurait été impossible selon le journaliste. "Je serais mort intellectuellement si je ne faisais plus de terrain (...) Pour moi, c'est la plus grosse des drogues, c'est la plus noble aussi", a-t-il indiqué.

Dépenses de l'Etat : "qu'est-ce qui se passe en haut ?". Dimanche, le numéro de Capital sera consacré aux dépenses de l'Etat. Le journaliste et ses équipes ont voulu s'intéresser aux 21.000 hauts fonctionnaires de France. Ceux dont on parle le moins. "On sait à quel point c'est compliqué pour les fonctionnaires du bas de la pyramide dont le salaire est gelé depuis des années, mais qu'est-ce qui se passe en haut ?", a lancé François-Xavier Ménage au micro d'Europe 1. Capital cherchera à répondre à la question, dimanche soir, "sans manichéisme" a promis le journaliste.