iTélé : "vive préoccupation" du CSA quant à "la pérennité de la chaîne"

  • A
  • A
iTélé : "vive préoccupation" du CSA quant à "la pérennité de la chaîne"
La rédaction a reconduit la grève jeudi pour protester contre l'arrivée de Jean-Marc Morandini, mis en examen pour corruption de mineurs et corruption de mineurs aggravée.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Après avoir auditionné le numéro 2 de Canal+, Jean-Christophe Thiéry, le CSA s'est dit jeudi "vivement préoccupé quant à la pérennité de la chaîne", dont les journalistes sont en grève depuis lundi.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a fait part jeudi aux dirigeants du groupe de télévision Canal+ de sa vive préoccupation concernant l'avenir d'iTÉLÉ, dont les journalistes sont en grève pour le quatrième
jour consécutif.

Quatrième jour de grève. À une large majorité, la rédaction a reconduit le mouvement pour protester contre l'arrivée sur la chaîne d'information de l'animateur Jean-Marc Morandini, mis en examen pour corruption de mineurs et corruption de mineurs aggravée. Le CSA "a manifesté sa vive préoccupation quant à la pérennité de la chaîne iTÉLÉ, pour le développement de l'information en continu", explique le gendarme de l'audiovisuel dans un communiqué.

"Disproportion entre les enjeux". "Le CSA a insisté sur la disproportion entre les enjeux liés à l'avenir de cette chaîne qui suppose un engagement au service d'un projet collectif clair et ceux propres à la situation individuelle d'une personnalité des médias."