Interruption du discours de Manuel Valls : la SDJ de France 2 juge la chaîne responsable

  • A
  • A
Interruption du discours de Manuel Valls : la SDJ de France 2 juge la chaîne responsable
Dans un courrier à la présidence de France Télévisions, la SDJ dénonce l’impératif d’un retour à l’antenne précoce@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Selon la société des journalistes de France 2, le responsable de ce couac ne serait pas Benoît Hamon mais bien la direction de la chaîne.

Le 29 janvier dernier, après sa victoire à la primaire de la gauche, Benoît Hamon avait commencé son discours avant que Manuel Valls ne termine le sien. De nombreux téléspectateurs avaient été choqués, à tel point que Benoît Hamon s’était excusé publiquement quelques heures plus tard.

Mais selon la société des journalistes de France 2, le responsable de ce couac ne seraient pas Benoît Hamon et son équipe de campagne, mais la chaîne elle-même ! Dans un courrier à la présidence de France Télévisions, la SDJ dénonce l’impératif d’un retour à l’antenne précoce. En clair, France 2 aurait voulu expédier les deux discours des candidats pour diffuser son téléfilm de la soirée sans trop de retard.