Gérard Holtz : "On voulait me garder"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le journaliste s'est confié au micro d'Europe 1, quelques jours après avoir annoncé son départ du groupe France Télévisions, dans lequel il est journaliste depuis 44 ans.

INTERVIEW

Le 4 mai dernier, il annonçait son départ de France Télévisions. Après 44 années comme journaliste dans le groupe, Gérard Holtz a des envies d'ailleurs. Il va s'installer en Italie, suivre sa femme, Muriel Mayette-Holtz, nommée à la tête de la Villa Médicis en septembre dernier. Le journaliste était dans Le grand direct des médias pour se confier sur ce départ.

44 années de "bonheur". "C'est une décision que j'ai prise avec Daniel Bilalian". Gérard Holtz a annoncé à sa direction qu'il voulait quitter France Télévisions pour suivre sa femme en Italie et réaliser de nouveaux projets. "On voulait me garder !", explique le journaliste, qui confie avoir pris cette décision "en grande partie par amour". Gérard Holtz quitte le groupe d'audiovisuel public sans regrets, préférant s'attarder sur ses 44 années de "bonheur". "C'est toute ma passion que j'ai pu vivre. C'est un privilège extraordinaire", estime le journaliste.

Quels projets pour la suite ? Même s'il quitte France Télévisions, Gérard Holtz ne va pas prendre sa retraite pour autant. "J'ai d'autres envies, de documentaires, (...) j'ai des propositions de théâtre pour 2017", annonce ainsi le journaliste. Le 19 juillet prochain, France 2 diffusera ainsi Soleil de juillet : histoire du maillot jaune, un film où Gérard Holtz est notamment allé interroger des anciens présidents de la République, comme Nicolas Sarkozy ou encore Valéry Giscard d'Estaing.

Interrogé sur le nom de son successeur, Gérard Holtz a indiqué qu'un choix naturel se dessinait : Laurent Luyat. "Il y aussi de très bons reporters qu'on n'a peut-être pas assez mis en valeur ces dernières années", confie le journaliste. Gérard Holtz quittera définitivement France Télévisions après le Tour de France.