Éviction de Julien Lepers : "le jeu ne marchait pas suffisamment"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dana Hastier, directrice exécutive de France 3, est revenue sur le départ de Julien Lepers dans le "Grand direct des médias" vendredi.

"Je ne peux pas me permettre d'avoir des creux d'audiences. (...) Questions pour un champion fait 11% de part d'audience, j'aurai préféré qu'il en fasse 15%". Dana Hastier, directrice exécutive de France 3 s'est expliquée vendredi dans Le Grand direct des médias au sujet du départ de Julien Lepers, animateur emblématique du jeu Questions pour un champion.

L'âge n'est pas le sujet. Au micro d'Europe 1 le 23 septembre dernier, Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, avait indiqué : "On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et cela, il va falloir que ça change". Des propos qui avaient suscité bon nombre de réactions. Mais dans le "Grand direct des médias" vendredi, Dana Hastier a tenu à écarter tout lien entre l'âge de l'animateur et son éviction. "Il y a une stagnation du nombre de téléspectateurs. Je me dis que cela serait bien de tenter quelque chose pour remonter l'audience à 18h. Je me donne des chances pour le faire", a-t-elle expliqué. L'âge de l'animateur ? "Ce n'est pas le sujet", assure-t-elle.

Un "renouvellement général". Concernant le remplacement de Julien Lepers, c'est Samuel Etienne qui a été choisi pour lui succéder. "Il y a une manière de présenter qui peut être plus sobre, plus soft". Mais le changement d'animateur n'est pas la seule modification apportée à Questions pour un champion. "C'est un renouvellement qui va être général. On change le décor, il n'y aura plus de voix off, Samuel Etienne va également travailler sur le jeu", a indiqué Dana Hastier. C'est donc un Questions pour un champion très différent qui devrait être diffusé dès le 22 février.