David Pujadas : "DSK a demandé beaucoup de garanties"

  • A
  • A
David Pujadas : "DSK a demandé beaucoup de garanties"
David Pujadas.
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'ancien patron du FMI apparaîtra jeudi soir dans un documentaire sur l'euro diffusé sur France 2.

Le retour à la télé. Le roman de l'euro, c'est le titre du documentaire que propose France 2, jeudi à 20h45. Avec, parmi les personnalités interrogées, un intervenant particulier : Dominique Strauss-Kahn, l'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI). David Pujadas, qui a mené cette interview exclusive, a confié jeudi dans le Grand Direct des médias sur Europe 1 que la chaîne n'a pas convaincu DSK du premier coup. "Il a refusé dans un premier temps", a expliqué le journaliste. "Je suis revenu à la charge, j'ai eu le sentiment qu'il avait profondément envie de parler, parce que c'est vraiment son domaine de prédilection", a-t-il poursuivi. "Cette histoire, elle le passionne, il a envie de donner sa version et je pense que c'est ça qui l'a emporté".

Toutefois, Dominique Strauss-Kahn a pris beaucoup de précautions avant d'accepter de parler face à la caméra de France 2, raconte David Pujadas : "il a demandé beaucoup de garanties sur ce qu'était ce projet. Il voulait être certain que c'était vraiment l'histoire de l'euro, et pas autre chose".

Avant un retour en politique ? Cette intervention de DSK, la première à la télévision depuis son interview sur TF1 en septembre 2011, est-elle un premier pas vers un retour à la vie politique ? "Je ne suis pas certain", a répondu David Pujadas. "Je pense que c'est le premier pas vers un retour sur la scène publique", a-t-il expliqué. "Mais un retour politique, je ne suis pas du tout sûr qu'il soit dans cet état d'esprit. Mais c'est plus une impression qu'une information".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

EXTRAIT - DSK allume Sarkozy sur la crise de l'euro