Cinéma à la TV : la Cour des comptes propose d'assouplir les règles

  • A
  • A
Cinéma à la TV : la Cour des comptes propose d'assouplir les règles
Afin de favoriser la fréquentation des salles de cinéma, les grandes chaînes n'ont pas le droit de diffuser de film à certains horaires.
Partagez sur :

Les chaînes généralistes n'ont actuellement pas le droit de diffuser des films sur certaines tranches horaires.

Dans un rapport sur le soutien public au cinéma et à la production audiovisuelle, la Cour des comptes préconise un allègement des règles que doivent respecter les chaînes de télévision en la matière. Selon le Journal du dimanche, les magistrats proposent de "lever quelques-unes des contraintes imposées aux chaînes", notamment les jours de diffusion autorisés pour le cinéma. Actuellement, un décret interdit aux chaînes généralistes de diffuser des films le mercredi soir, le vendredi soir, tout le samedi et le dimanche après-midi. Ces restrictions visent à préserver la fréquentation des salles de cinéma sur ces tranches horaires.

>> LIRE AUSI : Le ciné à la télé, comment ça marche ?

La Cour des comptes justifie cette recommandation par la baisse d'attractivité du cinéma sur le petit écran. "L’oeuvre cinématographique perd progressivement son statut de produit d’appel sur les chaînes hertziennes classiques", écrit-elle, entraînant une baisse des revenus publicitaires. Or, la législation oblige les chaînes à financer le cinéma français : leur contribution s'élevait à 940 millions d'euros en 2012, dont 140 millions pour Canal+ et 50 millions pour France Télévisions. Mais comme le souligne la Cour, "le maintien d’une contrainte toujours croissante imposée aux chaînes pour financer un produit qui attire de moins en moins se traduit par une concentration des investissements". Ainsi, selon le JDD, TF1 a produit 28 films en 2004, et seulement 14 en 2012.