Charlie Sheen viré mais content

  • A
  • A
Charlie Sheen viré mais content
Le comédien de 45 ans touchait 2 millions de dollars par épisode@ REUTERS/Phil McCarten
Partagez sur :

L’acteur de la série à succès Mon oncle Charlie a été remercié mais surfe sur la vague de sa célébrité.

On ne parle que de lui. Charlie Sheen, l’acteur vedette de la série Mon oncle Charlie (Two and a Half Men en version originale) diffusée sur CBS a été remercié lundi par Warner Bros après avoir défrayé la chronique pendant plusieurs semaines. Le comédien de 45 ans a fini par lasser définitivement le producteur de l’un des programmes les plus populaires aux Etats-Unis. Car la liste de ses frasques est longue.

Depuis janvier, les saillies de Charlie Sheen sont quotidiennes. Confronté à des problèmes récurrents d’alcool et de drogues, il s’est vu imposer d’interrompre le tournage de Mon oncle Charlie pour suivre une cure de désintoxication aux frais de la production. Mais, lorsqu’à sa sortie de réhabilitation, il apprend que la sitcom ne comportera que 20 épisodes au lieu des 24 des saisons précédentes, il n’hésite pas à s’en prendre publiquement au producteur de la série Chuck Lorre.

Il traite le producteur de "couillon"

"Petit bonhomme stupide", "clown" ou "couillon" sont quelques-uns des qualificatifs employés par le quadragénaire payé 2 millions de dollars par épisode (soit 1,5 millions d'euros), lors d’une émission radiophonique d’Alex Jones en janvier. L’affaire ne s’arrête pas là. Charlie Sheen continue à attaquer le créateur de ce programme à succès.

"Je lui ai mis la honte devant ses enfants et devant le monde entier en guérissant plus rapidement que son cerveau sous-évolué ne peut le comprendre. [...] toute la gratitude que je reçois de ce charlatan, c'est qu'il ne fasse pas son boulot, à savoir écrire les scénarios.",a ensuite insisté le comédien.

Quelques extraits de ses sorties les plus célèbres :

Dans une lettre à l'avocat de Charlie Sheen, les représentants de la Warner ont déploré "le spectacle de la désintégration auto-infligée" de l'acteur.

L'acteur a cependant revendiqué haut et fort son statut de "gagnant" lors des récents entretiens, souvent incohérents, accordés par la star aux médias. Pour expliquer ses récents déboires, Charlie Sheen a pointé du doigt la jalousie de ses détracteurs qui lui envieraient son existence luxueuse, où ne manquent ni argent, ni femmes, ni drogue.

Charlie Sheen capitalise sur son succès en ligne

Mais l’avenir du comédien pourrait bien reposer sur son succès en ligne. Charlie Sheen a bien compris qu’il devait capitaliser sur son nom. A peine créé, le compte Twitter de Charlie Sheen a drainé les fans. En une semaine, il compte déjà plus de 2 millions de followers sur le réseau social. Et pour soigner son égo visiblement surdimensionné, il n’a pas hésité à s’offrir un programme entier sur Ustream.com. Filmé et diffusé en direct de son domicile de Los Angeles, il s’intitule Sheen's Korner.

Sheen's Korner est diffusé en direct sur le site ustream.com :

"Si j'étais Charlie Sheen, je signerais immédiatement pour un programme de télé-réalité et commencerais à filmer cette semaine avec (les chaînes) E!, HBO ou Showtime", analyse Jerome Cleary, expert en relation publique.

La fin de la série pourrait donc pas avoir de conséquences sur la carrière de Charlie Sheen. Si l'on en croit sa déclaration à TMZ.com, il se féliciterait même d’avoir été remercié. "C'est une très bonne nouvelle", dit-il. "C'est un jour de joie (...) car maintenant, je n'ai plus qu'à empocher les millions, je ne verrai plus Ducon (le producteur Chuck Lorre) et je n'aurai plus besoin de porter ces chemises débiles, aussi longtemps que ces sorciers (les producteurs de la série) existeront dans la dimension terrestre".