"TPMP" : Hanouna à nouveau accusé d'homophobie, les associations LGBT ulcérées

  • A
  • A
"TPMP" : Hanouna à nouveau accusé d'homophobie, les associations LGBT ulcérées
L'animateur Cyril Hanouna a piégé un homosexuel en direct, prenant une voix efféminée pour prétendre aimer les hommes lui aussi.@ Capture d'écran C8
Partagez sur :

L'animateur de C8 a "imité" un homosexuel à la recherche d'un partenaire pendant plusieurs minutes sous les rires du public et des chroniqueurs en plateau.

Un canular dans l'émission de C8 Touche pas à mon poste (TPMP), habituée aux blagues et réflexions douteuses, a suscité un nouveau tollé sur les réseaux sociaux et déclenché l'ire des associations de défense des droits des homosexuels. Lors de l'émission diffusée jeudi soir, l'animateur de l'émission, Cyril Hanouna, a piégé un homosexuel en direct, en prenant une voix efféminée pour prétendre aimer les hommes lui aussi. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a été interpellé : plus de 6.500 signalements ont été recensés, a indiqué l'instance vendredi soir. 

"Jean-José, bisexuel". Cyril Hanouna a raconté avoir posté une annonce sur le site Vivastreet afin de recevoir des coups de fils d'hommes intéressés par son profil. Dans son annonce, un message : "Bonjour, je me présente, Jean-José, 1,85 m, très sportif et super bien monté. Cherche relation courte ou longue selon feeling, bisexuel, je vous invite à déjeuner, et qui sait, peut-être qu'après je vous dégusterai. PS : J'aime quand on m'insulte." 

"Une belle truelle". Sur le plateau, les appels des personnes potentiellement intéressés ont été diffusés en direct, face à plus d'un million de téléspectateurs. Mathieu, maçon, l'appelle. Cyril Hanouna, devenu Jean-José, lui répond "Allô ? Allô ? Oui, qui est là ? C'est quoi ton prénom ?", avec une voix efféminée. L'animateur lui demande alors s'il a "une belle truelle", ce à quoi Mathieu lui rétorque qu'il voudrait le prendre dans une "belle bétonnière". Puis un autre homme appelle. Mika. "Tu as 26 ans, j'en ai 43, ça me dérange pas, j'en ai baisé des plus vieilles !". Tout le plateau est hilare. 





Les associations choquées. Mais les réseaux sociaux s'offusquent. La séquence est dénoncée par de nombreux téléspectateurs, choqués par ce canular aux relents clairement homophobes. Les associations montent au créneau. "Cyril Hanouna repart dans un nouveau canular d'une homophobie crasse et avérée", a commenté Yohann Roszéwitch, conseiller à la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah). "La voix efféminée, la caricature de l'homo, c'est grave. On est face à une sorte de récidive, dans une émission qui est beaucoup regardée par les jeunes, qui vont avoir tendance à imiter, à reproduire", a-t-il soupiré. Joël Deumier, le président de SOS homophobie, a qualifié le canular d'"indigne, honteux et homophobe". 

L'association Le refuge, qui fournit un toit à des jeunes victimes d'homophobie, s'est dite "consternée et particulièrement choquée" par la séquence, qui véhicule "une image dégradante des personnes homosexuelles en les réduisant à une caricature", via un communiqué de son avocat Charles Bernier. Elle a demandé à son avocat si "des poursuites pouvaient être engagées sur le plan pénal ou civil".





Hanouna conteste. Ce n'est pas la première fois que Touche pas à mon poste est accusé de diffuser ou de tenir des propos homophobes dans son émission, généralement envers le chroniqueur Matthieu Delormeau. Contacté par la rédaction de L'Express, Cyril Hanouna a affirmé qu'il était "le plus fervent défenseur de l'association Le Refuge, dont il dit "avoir défendu la cause depuis le début de la semaine". "Il n'y aura jamais aucune séquence homophobe dans l'émission" , a-t-il promis.