BeIN Sports veut "passer un nouveau cap avec l'Euro 2016"

  • A
  • A
Partagez sur :

Florent Houzot, directeur de la rédaction, et Jean-Pierre Papin, consultant et ancien joueur de foot, ont présenté, sur Europe 1, le dispositif de la chaîne pour l'Euro 2016.

INTERVIEW

BeIN Sports diffusera l'intégralité des 51 rencontres de l'Euro 2016 en France. C'est la seule chaîne en France à proposer cette offre. TF1 et M6 diffuseront également de nombreuses rencontres, mais pas la totalité des matches. Sur Europe 1, Florent Houzot, directeur de la rédaction, et Jean-Pierre Papin, consultant et ancien joueur de foot, ont présenté le dispositif mis en place par la chaîne pendant la compétition.

"À beIN Sports, les matches durent trois heures". Pour Florent Houzot, en dehors de l'offre, la vraie différence par rapport aux chaînes généralistes réside dans le traitement des matches. "Les prises d'antenne se font plus d'une heure avant la rencontre, (...) c'est ça que les fans de football viennent chercher", indique le directeur de la rédaction. "À beIN Sports, les matches durent trois heures et pas seulement 90 minutes", explique Florent Houzot. Pour le directeur de la rédaction, l'événement doit permettre à la chaîne de "passer un nouveau cap", en franchissant la barre des trois millions d'abonnés (2,8 millions actuellement, ndlr).

La France "a de bonnes chances de bien figurer". La chaîne proposera également des rendez-vous quotidiens, dont "une émission à 19h en direct et en clair, qui traite de l'actualité des Bleus", décrit Florent Houzot. Au cœur du dispositif, en plus des journalistes, une dizaine de consultants est également engagée. Arsène Wenger fait notamment son arrivée sur la chaîne. Jean-Pierre Papin, lui, est consultant depuis 2012 sur beIN Sports. "Ce sont des gens qu'on connaît bien, des journalistes passionnés", indique l'ancien international français. Ce dernier estime que l'équipe de France "a de bonnes chances de bien figurer".