Arielle Dombasle dans Danse avec les stars : "Certains de mes amis sont absolument accablés"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La chanteuse et comédienne fait partie du casting de la nouvelle saison de "Danse avec les stars" sur TF1. Sur Europe 1, elle a confié avoir reçu un accueil mitigé de son entourage.

INTERVIEW

Sollicitée une première fois en 2011, c'est finalement à la huitième saison de Danse avec les stars que participera Arielle Dombasle.

"Je suis la perpétuelle débutante". Gracieuse et fantasque, nul doute que la chanteuse et actrice de 64 ans saura se fondre dans le décor de l'émission. Pourtant, lorsqu'elle a annoncé la nouvelle à ses proches, l'épouse du philosophe Bernard-Henri Lévy a essuyé quelques sévères réactions. "Certains de mes amis sont absolument accablés de me voir là-dedans", confie Arielle Dombasle au micro de Village Médias sur Europe 1. À ses détracteurs, elle répond : "Moi, je suis la perpétuelle débutante, c'est dans cette perspective que j'aime voir la vie". Heureusement pour l'artiste, tous ses amis ne sont pas aussi viruleux. "D'autres me disent : 'Mais tu as tellement raison, tu es merveilleuse'". 

"Mon partenaire est extraordinairement sévère". Depuis des semaines, Arielle Dombasle s'entraîne donc avec acharnement aux côtés de son partenaire, le danseur Maxime Dereymez. "Mon partenaire est un danseur extraordinaire, assez jupitérien. Il a une très grande beauté plastique", s'enthousiasme l'actrice. "Mais il est aussi extraordinairement sévère. Je ne m'attendais pas à un tel labeur. C'est très, très difficile toutes ces danses de salon. 5 heures de travail par jour dans des studios, sous des caméras. Si on se roule par terre en pleurant, les caméras filment ça aussi", confie-t-elle toutefois.

Un vrai "dépassement de soi". Pour le juré Chris Marques, également invité de Village Médias vendredi, confirme. Les artistes qui participent à Danse avec les stars "ne peuvent pas mentir". "A partir du moment où on utilise son corps pour ce type de performances, on doit y passer des heures, on fait son entraînement, on se fait mal. Et c'est ça la force de l'émission, les candidats se dévoilent réellement. Ce n'est pas du faux dépassement de soi, c'est du vrai."