A Tahiti, les Miss France se préparent activement

  • A
  • A
A Tahiti, les Miss France se préparent activement
Partagez sur :

Les candidates s’entraînent à défiler devant les Polynésiens. Mais pas seulement.

Leur grande soirée est prévue pour le 19 décembre, sur TF1. Mais d’ici là, elles doivent "s’entraîner". Les 31 candidates à l'élection de Miss France vivent une préparation intensive à Tahiti et Moorea depuis le début de la semaine. Un marathon quotidien qui débute à l'aube : "on se lève toutes à 5h00 du matin, on passe toutes au maquillage et on est habillées par les stylistes", confie, Miss Bourgogne, Jade Velon.

"On a environ 9 à 10 heures de répétitions par jour". La journée est ensuite consacrée à la répétition des chorégraphies, aux photos et vidéos. Qu'elles défilent devant un millier de Polynésiens, qu'elles visitent le marché de Papeete ou qu'elles rencontrent des enfants orphelins placés dans des familles d'accueil, les objectifs des caméras sont toujours là.

"Le plus dur, c'est le décalage horaire, et nos très grosses journées; heureusement on nous guide tout le temps, on nous dit où aller, quelle pose prendre et même quand sourire!", s'amuse Miss Rhône-Alpes, Nora Bengrine. "On a environ 9 à 10 heures de répétitions par jour, donc c'est quand même lourd, mais on tient le coup", assure la régionale de l'étape, Miss Tahiti, Vaimiti Teiefitu, la larme à l'oeil devant l'enthousiasme de ses nombreux fans.

"Elles poussent même des petits cris de guerre ensemble dans le bus". "C'est pour moi magique d'être ici parce que depuis toute petite, à chaque fois qu'on me dit quelle est la destination de tes rêves, ça a toujours été Tahiti, et en plus c'est la première fois que je voyage", se réjouit Miss Pays-de-Loire, Angelina Laurent. Il n'y a "pas de clans cette année" jure Camille Cerf, Miss France 2015 : "elles poussent même des petits cris de guerre ensemble dans le bus".

Le test de culture générale passé, les Miss découvrent la culture locale avec moins de stress. Même si peu d'entre elles ont tenté une redoutable spécialité locale, le fafaru, un poisson fermenté. Les candidates quitteront la Polynésie le 1er décembre, et l'élection aura lieu le 19 décembre à Lille. Elle sera diffusée en direct sur TF1. "J'espère qu'on va être à la hauteur, parce que les Miss arrivent dans le Nord-Pas-de-Calais, à Lille, donc je vais devoir leur donner un accueil aussi beau que celui qu'on a eu ici", s'inquiète Miss Nord-Pas-de-Calais, Iris Mittenaere.