Les langues régionales menacent-elles l’unité de la République ?

  • A
  • A
Le buzz du jour est une chronique de l'émission Le grand direct
Partagez sur :

Le débat sur les langues régionales fait son retour à la Une de l’actualité.

« Les langues régionales menacent-elles l’unité de la République ? »

Le débat sur les langues régionales fait son retour à la Une de l’actualité.

Les députés ont voté mardi une modification de la Constitution permettant de ratifier la charte européenne des langues régionales.
Un vote qui a obtenu une large majorité : 361 voix POUR et 149 voix CONTRE.

La charte, rédigée en 1992, est destinée à protéger et promouvoir les langues «régionales ou minoritaires» dans l’enseignement, les médias ou les services administratifs (à l’exception des langues des migrants).

En ce sens, Aurélie FILIPETTI (Ministre de la Culture) propose un plan « en faveur des langues régionales ». Pour elles, « plusieurs millions de Français les utilisent encore, notamment en Outre-mer et on constate un regain de la littérature ou du chant, surtout chez les jeunes » comme elle l’a rappelé dans L’Express.

Pour la Ministre, pas de doute : «On peut concilier diversité linguistique et unité de la République».

Et vous, quel est votre avis ?

-          Etes-vous favorable à cette reconnaissance des langues régionales ?

-          ou au contraire, jugez-vous plus opportun l’apprentissage de l’anglais pour les jeunes ?

-          pensez-vous qu’il vaut mieux éviter de relancer des querelles régionalistes ?

 

Pour en parler

- Paul MOLAC - Député de la 4ème circonscription du Morbihan, (apparenté Union démocratique bretonne) et co-président du Groupe d'études sur les langues régionales

- Dominique JAMET - Journaliste, écrivain, vice-président de Debout la République