Solaire, les Chinois ont bon dos !

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

Delphine Batho affirme que la filière des panneaux solaires a perdu 15.000 emplois en deux ans.

BT: et vous vous retrouvez ce matin sur le champ de bataille qui oppose l’Europe et la Chine à propos des panneaux solaires...

LG: les Chinois sont accusés d’innonder l’Europe avec leurs panneaux solaires à prix cassés grâce à des subventions publiques... Cela s’appelle du “dumping”... Résultat: les panneaux bien de chez nous ne se vendent plus... C’est pour cela que la Ministre de l’Ecologie Delphine Batho a tiré la sonnette d’alarme sur Europe 1 en disant: “les Chinois nous enlèvent le pain de la bouche”...

BOBINO BATHO

BT: alors la Ministre de l’Ecologie affirme que les panneaux solaires chinois ont détruit 14.000 emplois en France... Vrai ou faux ?

LG: C’est faux ! La filière du photovoltaïque en France a bien perdu 14.000 emplois entre 2010 et 2012 mais on ne peut pas affirmer que tout cela est à cause uniquement des Chinois... Je vais vous raconter ce qui s’est passé...

On est au milieu des années 2000... L’énergie solaire est à la mode pour trois bonnes raisons: 1. le matériel est de moins en moins cher, il y a des incitations fiscales...

2. les installateurs fleurissent, ça devient facile de monter des panneaux...

3. EDF vous rachète votre électricité à un bon prix... Ca devient intéressant financièrement...

Résultat: à la fin des années 2000, la filière photovoltaïque cartonne... En 2010, 30.000 personnes travaillent dans le secteur... Deux ans plus tard, elles ne sont plus que 16.000... 14.000 emplois perdus, c’est vrai, mais pas uniquement à cause des Chinois !

BT: et comment vous pouvez le prouver ?

LG: tout simplement parce que sur les 30.000 emplois du secteur, ¼ seulement étaient des fabricants de matériel (les cellules, les panneaux, les onduleurs)... Alors oui ceux là ont souffert de la déferlante des panneaux chinois... Mais les autres, c’étaient des installateurs de panneaux... Et un installateur, il installe des panneaux français ou chinois de la même façon, c’est pas le problème...

Il y a deux problèmes plus grave en fait pour expliquer ces 14.000 suppression d’emplois::

- d’abord EDF a largement baissé le prix de rachat de l’électricité solaire... c’est devenu moins intéressant...

- et puis surtout, Bruce, les panneaux vous les installez une bonne fois pour toute, et donc mécaniquement, les emplois d’installateurs ne sont pas aussi durables que l’énergie solaire... 

Les émissions précédentes