On veut gâcher la fête !

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

Richard Virenque affirme que comme par hasard les grandes affaires de dopage sont toujours révélées juste avant le Tour de France.

Laurent Guimier, vous passez ce matin au détecteur de mensonges notre consultant Richard Virenque !

Richard qui s’est enflammé hier dans Europe 1 soir au micro de Nicolas Poincaré... L’affaire Jalabert révélée à quelques jours du Tour... Chaque année, c’est pareil... Le Tour de France est le prétexte pour sortir les affaires de dopage... On veut gâcher la fête... Pour Virenque, justement, y’a pas de hasard !

Alors Richard Virenque laisse entendre que dans le cyclisme, les affaires de dopage sont toujours révélées à la veille du Tour de France... Vrai ou faux ?

C’est vrai ! Pour vous le prouver, je me suis replongé avec l’équipe du Vrai-Faux de l’Info dans les archives des affaires de dopage depuis 1998... Ca fait 15 ans, c’est une période suffisamment longue pour le prouver et 98, c’est surtout le déclenchement de l’affaire Festina qui a plongé le Tour de France dans la tourmente du dopage...

De 1998 à 2012, sur 15 années, 15 éditions donc du Tour de France, j’ai identifié 14 années lors desquelles on a révélé des affaires de dopage dans les 30 jours qui précèdent le départ du Tour de France... 14 années sur 15... On ne peut pas parler de coïncidence... Virenque a raison ! Il n’y a qu’en 2003 où le mois de juin a été complètement calme sur le front des affaires de dopage dans le cyclisme... Dans à peu près la moitié des cas, il s’agit de perquisitions et de descentes de police dans les compétitions qui précèdent le Tour... Notamment le Giro, le Tour d’Italie, où depuis 1998 là encore, la justice a mis l’accélérateur pour lutter contre le dopage...

Ce sont donc des coïncidences dans le calendrier sportif, pas une volonté délibérée de profiter du Tour pour lancer des affaires de dopage...

Dans la moitié des cas... Mais il y a aussi la justice qui révèle une affaire de dopage dans le cyclisme amateur en 2000... Des livres-scandale qui sortent pile à deux semaines du Tour... 2004 par exemple, publication de “LA Confidentiel”, qui mouille Armstrong et qui plombe le début du Tour... Bref, tout se passe comme si l’apéro à l’EPO était devenu la tradition médiatique de l’avant Tour de France... Tous les acteurs s’y sont habitués... Même nos sénateurs figurez-vous: ils ont décidé de rendre publiques les conclusions de leur commission d’enquête sur le dopage le 18 juillet... Vous savez ce qui se passe le 18 juillet ? Le jour de la grande étape des Alpes dans le Tour de France... A trois jours de l’arrivée...

Les émissions précédentes