Reconnaître la Palestine pour faire avancer la paix ?

  • A
  • A
la question qui fâche est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Alors que nos députés et sénateurs vont se prononcer dans les prochains jours sur la reconnaissance, ou non, de l’Etat de Palestine ; Zvi Tal, vice-ambassadeur d'Israël en France, ne voit pas en quoi cela pourrait faire évoluer la paix, au contraire.