L'Etat veut-il la mort des buralistes ?

  • A
  • A
la question qui fâche est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

D’un côté, les buralistes se sentent persécutés par les pouvoirs publics tandis que de l’autre, la Cour des comptes affirme qu’entre 2002 et 2011, la rémunération moyenne des débitants de tabac a augmenté de 67%. Jean-Luc Renaud, secrétaire général de la Confédération des buralistes, défend le point de vue de sa profession au micro de Thomas Sotto.