Stop les enfants dans les corridas !

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

Aujourd’hui, on parle de corridas et d’un sujet qui fait polémique : la présence des enfants parmi les spectateurs.

Yolaine : L’ONU dénonce la présence d’enfants dans les corridas portugaises. Et pendant une session où l’organisation parlait du droit des enfants, l’ONU a donc décidé d’agir pour que le Portugal respecte la CIDE (Convention Internationale des Droits de l’Enfant). L’article 19 de la CIDE garantit le droit pour tous les enfants de moins de 18 ans à un niveau de vie favorable à leur développement physique, psychologique, moral et social.  Pour l’ONU, les Etats doivent donc adopter des mesures pour protéger les enfants, ce qui n’est pas le cas quand on accepte que leurs parents les emmènent assister à une corrida.

Marion : Mais le Portugal n’est pas le seul pays dans ce cas !

Yolaine : Cette décision sonne comme un rappel à l’ordre pour le Portugal mais elle ouvre la voie pour  d’autres pays, on pense surtout à l’Espagne bien sûr et à la France. Mais cela annonce aussi d’autres actions similaires à portée internationale comme les enfants soldats en Afrique, par exemple.

Marion : C’est pour ça que cette décision de l’ONU est très importante pour les associations anti-corrida, comme la FLAC (Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas).

Yolaine : Les associations la considèrent en effet fondamentale pour leur combat car elles ont donné des preuves, images, témoignages, du traumatisme des enfants surtout les petits, 4-5 ans quand ils voient le taureau agoniser. Une fois obtenue l’interdiction d’assister à une corrida aux enfants, elles veulent aussi la fermeture des écoles taurines, où les enfants sont formés à tuer le taureau en s’exerçant sur des petits veaux, autre sujet polémique car les afficionados veulent former la génération de demain et les associations montrent des images épouvantables de petites garçons poussés par leurs parents à torturer puis à tuer des petits veaux aussi innocents qu’eux. Bref, il faut prendre ce sujet difficile par les cornes !

www.neoplanete.fr

Les émissions précédentes