Hakki Akil : "La Turquie n'est pas le gendarme de la sécurité internationale"

  • A
  • A
L'invité d'europe nuit est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Selon Hakki Akil, l'ambassadeur de la Turquie en France, il faudrait avant tout créer une zone tampon, afin de s'assurer de la sécurité des civils, avant de mener une action terrestre.