VIDÉO : Défense, Dupont de Ligonnès : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection d'articles, d'interviews et de vidéos à revoir.

    DÉFENSE
    Le président a finalement privilégié la Défense aux Finances. A l'issue d'un Conseil de défense réunissant les principaux responsables politiques et militaires, François Hollande a annoncé mercredi que 3,8 milliards d'euros de crédits supplémentaires seront débloqués pour la Défense d'ici 2019. Une enveloppe destinée notamment à renforcer la sécurité intérieure face à la menace terroriste.
    >> Hollande ne badine pas avec la Défense

    TÉMOIGNAGE
    C'est un portrait glaçant qui se dessine. Le profil de l'homme suspecté d'avoir enlevé et agressé sexuellement Bérényss, 7 ans et demi, se précise. Celui d'un quadragénaire violent, au passé judiciaire chargé, puisqu'une plainte pour des faits d'agressions sexuelles sur trois de ses proches, dont deux nièces, a déjà été déposée contre lui fin 2014. C'est d'ailleurs grâce à l'ouverture de cette procédure judiciaire que l'homme suspecté d'avoir kidnappé et agressé sexuellement Berenyss a été confondu. Son ADN, retrouvé notamment sur les vêtements et sous-vêtements de la fillette, venait à peine d'être répertorié au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).
    >> Enlèvement de Berenyss : le suspect, un homme "ultra-violent"
    http://www.europe1.fr/faits-divers/enlevement-de-berenyss-un-suspect-au-profil-ultra-violent-2440231
    FAITS DIVERS
    Presque quatre ans jour pour jour après avoir perdu la trace de Xavier Dupont de Ligonnès, l’affaire qui porte son nom est relancé. Des ossements ont été retrouvés dans la forêt de Bagnols, à quelques kilomètres de l'endroit où Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu pour la dernière fois, le 15 avril 2011, à Fréjus. Quelques jours après, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient retrouvés enterrés sous la terrasse de leur domicile nantais. Le père de famille, seul manquant à cette liste macabre, est soupçonné de les avoir tués début avril 2011, avant de prendre la fuite dans le sud. La police de Nantes a donc été co-saisie de cette découverte, aux côtés des enquêteurs toulonnais.
    >> Des ossements découverts près de Fréjus relance l'affaire Ligonnès
    INDONÉSIE
    Après l’exécution mercredi de sept condamnés étrangers en Indonésie, la pression s’accentue encore sur Serge Altaoui. Le nom de ce Français de 51 ans a été retiré au dernier moment de la liste des exécutions, en raison d’un recours déposé devant la justice. Pour son avocat, Me Richard Sédillot, il faut désormais "redoubler d’énergie" pour sauver Serge Altaoui.
    >> Indonésie : "Serge Atlaoui doit poursuivre son combat"