Loi Macron, DSK : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr sélectionne pour vous, les quatre infos de la matinée à retenir.

    PROCÈS DU CARLTON
    "Nous travaillons avec le Code pénal pas avec le code moral". C’est en ces termes que le procureur du tribunal correctionnel de Lille a débuté son réquisitoire mardi. L'affaire dite du Carlton a permis le démantèlement non d'un "réseau mafieux", mais des "pratiques d'un groupe d'amis", a lancé Frédéric Fèvre dans l'introduction de son réquisitoire. Les réquisitions entamées mardi matin doivent durer jusque dans l'après-midi. En fin de matinée, à l’exception de Dodo la Saumure, le procureur avait seulement requis des peines de sursis à l’encontre des prévenus poursuivis pour proxénétisme aggravé. Concernant DSK, le procureur devrait requérir la relaxe.
    >> Retrouvez toutes les infos sur le procès du Carlton, ici.
    PROFANATION
    Le chef de l'Etat veut marquer le coup. Après la profanation, la semaine dernière, de quelque 250 tombes au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), François Hollande a décidé de se rendre sur place, ce mardi. Une cérémonie qui revêt une dimension nationale et transpartisane, le chef de l'Etat étant accompagné des présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale Gérard Larcher (UMP) et Claude Bartolone (PS). Il est également accompagné du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et du secrétaire d'Etat aux anciens combattants Jean-Marc Todeschini.
    >> Pour lire l’intégralité de l’intervention de François Hollande, cliquez ici
    LOI MACRON
    Après 200 heures de discussions sur 200 articles, le projet de loi Macron arrive (enfin) à son terme. Mardi, en fin d'après-midi, les députés voteront solennellement le texte. Du côté du Parti socialiste, on se veut confiant, même si on est conscient que "ce sera serré". Il va, certes, manquer quelques voix, notamment parmi les frondeurs de la majorité, mais elles devraient être compensées par l'abstention ou le vote "pour" de quelques élus UMP. C'est du moins ce qu'espère l'exécutif, pas aussi rassuré qu'il ne veut bien le dire.
    >> Pour en savoir plus sur le vote, cliquez ici
    ÉGYPTE
    Après la mort de 21 Egyptiens coptes assassinés par un groupe se revendiquant de l'Etat islamique en Libye, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi réitère son appel à une intervention militaire internationale dans le pays. Invité exceptionnel d'Europe 1, le raïs estime mardi que " nous devons travailler ensemble pour battre le terrorisme".
    >> Pour revoir son interview en vidéo, cliquez ici

    L'actu en 30 secondes, c'est tout les jours sur Europe 1 :