Réseau asocial

  • A
  • A
Deux minutes net est une chronique de l'émission Europe 1 matin - Bruce Toussaint
Partagez sur :

Jean-Paul Sartre nous avait prévenu : "l'enfer c'est les autres". Un développeur a matérialisé cette maxime avec une application misanthrope au possible.

Voilà une application pour smartphone très originale. Il s’agit de localiser ses amis... Mais pour éviter de les rencontrer !

C'est la misanthropie, c’est à dire l'état de détester le genre humain, poussée à son maximum. Le site Slate.fr raconte comment un développeur, Scott Garner, a eu une idée fulgurante. Il est parti d’une application fameuse, nommée FourSquare, que l’on peut télécharger sur son smartphone. Cette application a été inventée pour permettre aux gens qui s’y connectent de se géo-localiser en temps réel avec tous leurs amis ; de dire où ils se trouvent publiquement dans l’espoir éventuel de croiser leurs contacts.

Sauf que là le concept est totalement détourné, inversé…

 FourSquare devient ici le contraire de ce à quoi ça sert normalement. Notre application trafiquée vous apporte la certitude de ne pas croiser vos amis, en vous indiquant justement plutôt les zones où vous avez le plus de chance de ne pas les retrouver…

Et le nom de cette application dit tout…

 « Hell is other people » c'est-à-dire « L’enfer c’est les autres », un nom carrément emprunté à Sartre dans Huis clos. C’est génial et démoniaque. Vous obtenez sur une carte Google des «zones de sécurité », le plus loin possible de vos amis. Des points orange donnent la localisation de vos contacts et des points verts vous indiquent les lieux situés à distance suffisante de vos amis.  Une vidéo publiée sur le site The Verge.com montre Garner testant son jouet et réussissant à passer 6 heures sans jamais croiser personne de sa connaissance. Voilà après les réseaux sociaux, il fallait bien que quelqu’un invente, enfin, le réseau asocial !  C’est fait…

Les chroniques des jours précédents
Voir toutes les chroniques