Affaire Closer/Philippot : un cas particulier

  • A
  • A
Daniel Cohn Bendit est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

S’il est bien entendu contre la révélation de la sexualité d’un individu par la presse, Daniel Cohn-Bendit accorde le bénéfice du doute à Closer dans l’affaire qui l’oppose au frontiste Florian Philippot, dans la mesure où la question de représenter un parti qui va à l’encontre de ses intérêts (le FN est contre la loi Taubira, contre le mariage homosexuel...) paraît légitime.