Nation Builder, ce faiseur d'élections

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Un logiciel mis au point par un ancien membre de Désir d'avenir constitue la meilleure parade du PS contre l'abstention.

On le sait l’un des défi de ces municipales ce sera de mobiliser les électeurs...la gauche craint une forte abstention, l’information politique du jour caroline c’est que les candidats ont trouvé une nouvelle arme c’est un logiciel il s’appelle Nation Builder...

Vous savez qui Patrick Menucci a remercié en coulisse le soir de sa victoire à la primaire socialiste de Marseille…les équipes de Nation Builder…il a gagné vous vous souvenez avec 300 voix d’écart…et ce soir là il était persuadé que c’est ce qui avait fait la différence…  

Ce logiciel est directement inspiré de la campagne d’Obama en 2008 et des techniques de marketing directs ...l’idée c’est d’utiliser toutes les informations dont on dispose sur les électeurs potentiels pour cibler directement les messages qu’on leur adresse. Faire des mails de SMS des appels à mobilisation sur mesure…Et c’est le jour de vote que ce procédé déploie sa force de Frappe...par exemple si un quartier ne se mobilise pas...vous appuyez sur une touche et vous avez la liste de tous  ceux qu’il faut relancer dans la dernière ligne droite... c’est une façon de professionnaliser ce qui se faisait avant avec les moyens du bord... c’est tellement efficace que depuis Marseille le téléphone de Benoit Thieulin, (un ancien de désir d’avenir) qui a mis en place le logiciel crépite...les candidats et les militants socialistes sont déjà en formation à Reims Argenteuil Bordeaux

Mais avec ca il n’y a plus besoin de militants...

Si au contraire mais leur mission a changé...les équipe d’ Obama avaient calculé qu’il fallait 100 000 tracts pour récupérer un vote ? et 15 porte à porte pour bouger une voix. Leur mission sera donc en priorité d’aller au contact, de collecter des informations qui seront rentrées dans la base de données, pour affiner les profils des électeurs.  En gros Les militant ne sont plus utilisés pour coller des enveloppes et tracter dans le vide  à la sortie du métro...

Mais ca ne remplace pas une bonne campagne... ce n’est pas parce qu’on va envoyer des milliers de SMS le jour du vote que cela inversera la tendance...

Vous avez raison…et l’équipe numérique qui l’a mis au point…insiste  ce n’est pas un logiciel qui peut sauver les socialiste en campagne…car pour faire face à la mauvais humeur qui risque de s’exprimer dans le pays à cet occasion… il n’y a pas de programme miracle…