Les centristes peuvent-ils exister avec un Borloo diminué?

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Avec la maladie du chef de l'UDI, le centre pourrait bien éclater sous la pression des ambitions personnelles.

 Thomas : Jean Louis Borloo est toujours en convalescences après sa pneumonie carabinée... Bonjour Caroline Roux... Il fait savoir qu'il est incollable sur Sotchi (ca c'est pour la comm officielle)... Mais la vraie question, c'est comment faire tourner l'alternative, le parti qu'il vient de monter avec FB...  en convalescence après sa pneumonie est toujours retiré de la scène politique...il fait savoir qu’il est incollable sur Sotchi...mais pendant ce temps là il faut faire tourner l’Alternative le parti qu’il a monté avec F Bayrou... Et là son absence complique sérieusement la donne...    On parle d’un parti qu’il a voulu, qu’il a monté de toute pièce comme un mécano et au moment de finaliser les attelages pour aller aux élections il doit s’absenter... alors forcément...comme rien n’est jamais simple chez les centristes ca commence à tanguer. Comme me le dit l’un de ceux qui tentent de tenir la boutique en l’absence de Borloo «  ca tire de nouveau dans tous les sens, il faut s’accrocher au volant »...Pour preuve,  Hier Hervé Morin patron du nouveau centre, une succursale de l’UDI a pris ses distance avec le pacte de responsabilité...alors que JL Borloo avait été l’un des premiers à dire que son parti soutenait la démarche de la majorité...comme l’analyse un fidèle de Borloo « certains profite de son absence pour nous jouer 36/15 j’existe et prendre la main médiatiquement » . Deuxième point de friction Les listes aux européennes : une réunion est prévu mercredi. Le sujet est potentiellement explosif...comment gérer Rama Yade qui veut la première place en IDFrance alors qu’elle est promise à la numéro 2 du Modem. « L’autorité morale de Jean Louis manque dans ces moments là «  dit un de ses amis...bien conscient que sur un sujet comme ca « on peut faire péter l’alternative comme il dit «  Thomas : Il faut donc, semble t il,  que JL Borloo revienne vite  pour mettre un peu d'ordre dans tout ca... Ce retour, il est pour demain ?  non... » Il est en combat contre sa maladie, son infection pulmonaire, il n’est pas en grande forme dit l’un de ses amis ». Et d’ailleurs tous ceux qui l’ont eu en ligne récemment...savent qu’il ne faut pas compter sur lui pour la campagne des européennes ... qui sont je vous le rappelle le 25 mai. Donc ce sera une convalescence longue. Yves Jego a qui il a donné sa confiance pour assurer l’intérim en son absence lui a conseillé de tout couper...de débrancher son téléphone pour ne pas avoir à gérer les crises à distance...ils font un point quand même tous les 2 jours... François Bayrou qui a pris des nouvelles, s’inquiète pour la santé de son acolyte, mais assure que tout le monde rame encore dans le même sens. Thomas En tout cas, indépendamment de l'aspect humain, c’est une sacrée  tuile pour un parti dont les élections européennes doivent être le er grand test pour  justifier, légitimer  son existence... Vous avez raison...les accords sont tellement à géométrie variable pour les municipales qu’il sera compliqué d’en tirer des leçons...le sujet ce seront les européennes... est ce que les appels de l’UMP seront entendus par certains centristes...est ce que le Modem et l’UDI iront ensemble? Jean Louis Borloo va manquer pour équilibrer le rapport de force face au parti de F Bayrou... et surtout pour donner du sens politique à ce qui pourrait vite ressembler à une somme d’intérêts particuliers.  On laisse les querelles politiques se régler en famille, entré centristes... Quant à nous Caroline, et bien on lui souhaite un prompt rétablissement à JL Borloo... L'info politique de Caroline Roux, tous les matins à 7h25 sur Europe 1 ! Bonne journée Caroline...