Le patron du PS vers la sortie

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La sortie d'Harlem Désir sur le cas Leonarda n'a pas plu du tout au Président. Le premier secrétaire du PS risque de prendre la porte.

Léonarda, l'affaire n'est pas encore close à gauche....   Bonjour Caroline Roux...  Parmi les voix qui ont contredit le président, samedi, il y en a une qui faisait encore plus désordre que les autres : c'est celle d'Harlem Desir..  Le patron du PS... "Paron du Ps", ça risque d'ailleurs de ne plus durer longtemps... Vous avez des infos... Et Désir n'a plus forcément d'avenir à la tête de l'appareil socialiste...  

« Le rapport de confiance avec Matignon et l’Élysée est rompu ». C’est un cador du Ps qui parle et si il est sur de lui c’est qu’il a eu le président de la république en ligne et il raconte…»François était très agacé...il considère qu’Harlem Désir a fait beaucoup de dégâts».

Samedi le premier secrétaire a pris un énorme risque. Quelques heures après l’intervention de François Hollande il a réclamé le retour de tous les enfants Dibrani en France…un coup violent contre l’autorité du président.

Depuis les commentaires sont sans ambiguïté…un ministre qui a installé Harlem Désir au Ps tranche : sa déclaration est « inacceptable ». Le mot est sec et sonne comme un bon pour un départ. Car si L’homme est respecté le politique est lâché par les siens. Ceux qui au sommet de l’état trouvaient confortable d’avoir un premier secrétaire discret, sont aujourd’hui prêt à appuyer sur le bouton rouge.

 

Sur le bouton rouge ça veut dire son départ...

C’est en effet la tonalité qui domine...le sujet au Ps est devenu comment lui trouver une sortie honorable avant la fin de son mandat en 2015…attendre sa réélection de député européen, ou un poste au gouvernement toutes les hypothèses sont sur la table…et les prétendants sont déjà en campagne…Mais il ne faut rien attendre dans l’immédiat...le président ne veut pas ajouter la crise à la crise…il préfère attendre la fin des élections de l’an prochains, municipales et européennes pour redistribuer les cartes...Pas de décision avant 8 mois… un monde en politique

Patron du parti de la majorité c’est le pire job de la république...Est-ce qu’il ne paye pas un peu pour les autres il n’est quand même pas le seul à avoir critiqué le chef de l’État...

Naturellement, la seule différence c’est qu’il est patron du parti socialiste. Et il n’est pas lâché uniquement pour ce coup de sang, il paye son incapacité à trouver le ton juste depuis le début, pour aider le gouvernement. Il devait protéger le président, il l’a exposé et à 23 % d’opinion favorable pour F Hollande...l’erreur peut être est fatale.