Le changement, c'est vraiment maintenant

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

François Hollande change tout. Après le Premier ministre, le gouvernement, il a remanié le PS et l’Elysée. Mais certains changements crispent même son camp.

Thomas : François Hollande Change tout… après le premier ministre, le gouvernement, il a remanié le Ps remanié l’Elysée mais l’information politique du jour c’est que certains changement crispent même son camp.

On en parlait hier thomas la nomination d’Harlem Désir aux affaires européennes hérissent certains socialistes. C’est la méthode qui coince… d’abord donner le sentiment que c’est la prime aux battus . Tous ceux qui attendaient une place dans le gouvernement de combat voient arriver dans la dernière ligne droite celui qui a échoué au Ps… celui vous vous en souvenez qui avait contredit publiquement le président au moment de l’affaire Léonada... c’est honneur aux vaincus… la méthode encore quand François Hollande pour exfiltrer son premier secrétaire donne le sentiment de disposer du parti à sa convenance…Al’Elysée lorsqu’on évoquait les difficultés au parti … les conseiller du président nous expliquaient « on est coincé on ne peut pas virer le premier secrétaire parce qu’on l’a décidé,  il y a des règles… » visiblement les règles sont faites pour être contournées.  L’aile gauche du Ps  conteste le fait du prince… et rappelle à l’ancien premier secrétaire Hollande qu’il devra passer par un vote des militants pour le choix du successeur d’Harlem Désir…

Thomas : et des changements il y en a aussi à l’Elysée… avec un jeu de chaise musicale inédit entre le poste de SG et celui  de patron de la caisse des dépots…

François hollande a procédé à la hussarde... avec un échange poste pour poste.. il a interrompu le mandat de JP Jouyet à la caisse des dépôts , qu’il a nommé il y a un an et demi c’est une première ...et Il parachute un préfet dans une institution qui brasse les milliards de l’investissement public et qui héberge habituellement des profils d’experts de la finance... sans compter que le message envoyé est curieux...le président ne tranche pas, ne sanctionne pas, il ventile...les règles sont strictes concernant la caisse des dépôts...c’est un peu plus compliqué que pour le Ps, Pierre René Lemas, devra passer devant les commission des finances de l’Assemblée et du sénat pour avis et obtenir un vote favorable au parlement.

Thomas : ca fait tache pourtant la séquence remaniement avait été plutôt bien gérée...

...vous me direz thomas ; il n’ya a rien de nouveau on a toujours vu des chefs d’Etat recaser des ministres, des élus, des amis ... c’est vrai  oui mais on finit avec des record d’abstentions...il est pas interdit de se remémore quand même les leçons sur la République exemplaire.