Copé tente la mue

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Jean-François Copé essaye de changer son image, lui qui est parmi les plus détestés des personnalités politiques.

Thomas : C’est sa journée...Jean François Copé tiendra tout à l'heure sa conférence de presse de rentrée... (ce sera donc - enfin diront certains -  la réponse de l’UMP aux vœux de François Hollande) ... Bonjour Caroline Roux, les sondages le confirme les uns après les autres : le patron de l’UMP fait partie des politiques les plus détestés par les Français... Mais sa résolution numéro pour 2014, c'est de reconquerir leurs coeurs... 

Vous vous souvenez thomas de la dernière fois que vous l’avez vu à la télé ou entendu à la radio...c’était le 18 décembre dernier sur le plateau de TF1...après avoir sur saturé l’espace médiatique pendant des années JFC comme l’appelle ses amis se fait rare...sa stratégie de reconquête de son image passe par la discrétion et la distance. Sur la forme il tente la mue...vous n’avez pas remarqué...sa voix plus atone, plus calme... ? »J’ai beaucoup appris en 2013 c’ était l’année de l’apaisement » dit Copé lui même...Il y a un homme qui peut tout lui dire, qui le conseille son coach en quelque sorte c’est jean Pierre Raffarin...L’ancien conseiller Com de Jacques Vabre...(et ancien PM) lui apprend à prendre le temps, à exprimer de l’empathie, à se montrer moins arrogant...Un long chemin...avec un travail pour amadouer les réseaux sociaux...il reçoit par exemple des supporters qui le soutiennent sur Twitter, des followers comme on dit pris aux hasard...pour les encourager à continuer de faire exister une petite musique agréable à ses oreilles...il accumule les clichés avec les grands de ce monde, Cameron, l’équipe Obama Angela Merkel à la fin du mois...pour l’instant son image reste épouvantable dans l’opinion, il reste perçu comme le tricheur dans la crise UMP, mais comme il le dit lui-même « je la sens bien cette année 2014 ».

Thomas « il la sent bien » mais elle part mal... ou était la droite le patron de l’UMP pour répondre aux vœux de François Hollande... ?

Ca c’est l’effet vacances comme on le concède avec franchise à l’UMP. La droite qui a souvent accusé le président de se la couler douce n’a pas mobilisé les Sniper le 1er janvier au matin...la réalité c’est que le chef de l’Etat a un peu coupé l’herbe sous le pied d’une opposition qui ne peut qu’applaudir un discours pro entreprise sur la baisse des charges. Alors aujourd’hui le patron de l’UMP va sortir le canon scié...pour dénoncer comme il dit les échecs du président sur l’emploi et les hausses d’impôts avec un angle d’attaque vue de l’UMP le socialisme génère de pauvreté.

 

Thomas : le problème c’est qu’on en revient toujours à l’idée que si la gauche est rejetée,  la droite ne séduit pas davantage les Français.

L’UMP se retrouve un peu dans l’état du Ps en 2008,  Lors des dernières municipales il était exsangue...mais ca ne l’a pas empêché de faire basculer 42 villes de plus de 30 000 habitants... l’impossible défaite,  c’est le pari de JFC, qui veut faire d’une victoire de la droite sa victoire personnelle...on peut parier qu’à ce jeu là il ne sera pas seul...

 

Vous nous parliez hier de l'engament discret mais ferme de FH dans la campagne... Ce matin c'est JF COPE... Ca va etre dur après ca de nous faire croire que les municipales de Mars n'auront que des enjeux locaux !!! On se revoit demain matin Caroline ? L'info Politique de CR, tous les jours à 7h25 sur E1 !