Ayrault en a "marre d'être pris pour un nul"

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le premier Ministre annonce une remise à plat de la réforme de la fiscalité. Un moyen pour lui de tenter de gagner en popularité.

Jean Marc Ayrault qui lance une grande réforme fiscale, qui amorce la concertation dès lundi, qui veut remanier le trésor et le budget... Bonjour Caroline Roux... Mais quelle mouche a donc piqué le PM ? Vous avez des infos... Expliquez nous  cette contre offensive de JMA...

Il a tout simplement été piqué au vif... comme me le raconte un ami  »il en a eu marre qu’on le prenne pour un nul, qu’on dise qu’il n’incarne rien et qu’il sera viré à la première occasion » alors il a préparé son coup. Voilà ce que me dit un fidèle... il y a 3 semaines, il propose à François Hollande, de lancer une réforme fiscale....il a d’abord envoyé l’un de ses proches, prendre la température en toute discrétion auprès d’une poignée  de barons socialistes...les ministres ont été tenus à l’écart, pas simplement pour l’effet de surprise mais pour éviter que chacun donne son avis au président et que cela ne se fasse pas…Pour vous donner une idée, l’arbitrage final a été pris samedi à L’Elysée un vrai tête à tête...les collaborateurs habituels ont même été tenus à l’écart.

 

Thomas : Mais est ce qu’il y a eu un élément en particulier qui l’a "piqué au vif" comme vous dites... Un déclencheur...

La charge de Malekh Boutih ca a été le coup de trop. Comme le dit un proche « il ne pouvait pas se laisser massacrer sans bouger en attendant gentiment de se faire virer après les municipales... » Tout était prêt alors il a lancé sa contre offensive politique. Le PM a organisé son plan médias dans son coin et aujourd’hui il c’est lui qui porte le projet de réforme fiscal en première ligne. Son sujet maintenant ce sont les Français...est ce que cette offre est la bonne réponse au ras le bol fiscal  ?  Comme le dit un socialiste très influent au parti... »il aura réussi si il parvient à redonner du sens à l’impôt, montrer que ce n’est pas une sanction »

 

Thomas : ATTENDEZ, Caroline, c'est quoi l'idée :  JMA réagit dans son coin ...  il veut mener cette réforme tout seul et pendant ce temps Hollande compte les points c’est ca ?...

Oui c’est ca. Personne ne peut imaginer que F Hollande n’ai pas validé la démarche mais cette bataille JMAyrault la mènera seul. « Cette opération c’est un coup de poker » comme me dit un ami du PM. Il fait tapis ! si il gagne, si cette remise à plat de la fiscalité apaise la colère,  il a une chance de sauver sa peau, si il perd il fait ses valises après les élections. C’est désormais la règle du jeu.