"J’avoue, j’aime Guillaume Musso"

  • A
  • A
"J’avoue, j’aime Guillaume Musso"
@ XO Editions / MAXPPP
Partagez sur :

"Maintenant je ne dis plus ‘Je n’aime pas lire’, mais ‘J'aime Guillaume Musso’", confie un lecteur.

Jeudi 1er avril, toutes les librairies de France sont en ébullition, avec la sortie du très attendu nouveau livre de Guillaume Musso, La fille de papier. 400.000 exemplaires ont d’ores et déjà été imprimés, tandis que l’ouvrage caracole en têtes des ventes depuis trois semaines sur le site de vente en ligne Amazon.fr. Et depuis 2001, 7 millions de livres de Guillaume Musso se sont écoulé rien qu’en France.

Les critiques n’épargnent pourtant pas ce roi de ventes : des livres "pétris de clichés et de bons sentiments" pour L’Express, "la permanence du cliché", pour Libération. Qu’est-ce qui poussent alors autant de lecteurs à se précipiter en librairie à chaque nouveau Guillaume Musso ?

Un plaisir de lire retrouvé

Les livres de Guillaume Musso sont souvent imposants (376 pages pour le nouveau La fille de papier). Ce qui est loin de décourager les lecteurs, qui ont souvent retrouvé le plaisir de lire avec ces romans. Evelyne, qui fait partie des plus de 20.000 fans inscrits sur la page Facebook de l’auteur, raconte : "Je n'ai jamais beaucoup aimé la lecture. Et un jour je suis tombé sur Seras-tu là ?… J’ai lu les cinq autres livres de l’auteur en un mois. Maintenant je ne dis plus ‘Je n’aime pas lire’, mais ‘J'aime Guillaume Musso’". Même son de cloche pour Sébastien. "Pour ma part, je suis de ces gens qui n’ont jamais lu un bouquin de leur vie. J’ai connu par hasard Parce que je t’aime et là une révélation ... Moi qui avait du mal à me concentrer sur mes lectures !".

la fille de papier_630420

© XO Editions

Une façon de s’évader

Les livres de Guillaume Musso, c’est en général une pointe de fantaisie, un peu de science-fiction, une bonne dose de suspens, beaucoup d’optimiste et une histoire d’amour (qui finit bien). Béatrice explique cet engouement : "On a tellement envie que ce soit vrai… C’est prenant, hors du temps. De vraies bouffées d’oxygène dans ce monde parfois difficile". Benjamin y trouve "du pur bonheur, des intrigues si bien ficelées qu’elles sortent de l'ordinaire", tandis qu’Aline est séduite par "une façon de mêler le réel et le fantastique, qui est passionnante et troublante à la fois".

Un style simple assumé

La plupart des lecteurs sont d‘accord : Guillaume Musso n’a pas forcément un style littéraire extrêmement poussé, mais ça ne l’empêche pas d’être apprécié. Aynoah, membre active du forum Fluctuat-Livre (400.000 inscrits), lit ainsi aussi bien des grands romans classiques que Guillaume Musso… et assume. "Je trouve que les ficelles de l'histoire ont beau ne pas être très originales, la mise en œuvre m'a agréablement surprise et j'ai trouvé malgré tout le livre assez prenant et agréable. Ca n'est pas de la grande littérature, mais un bon livre de détente, et pourquoi pas, d'un minimum de réflexion sur le sens de la vie en général".

Cette simplicité est donc loin de rimer avec médiocrité pour ces lecteurs. "Je pense qu'aimer lire signifie aimer lire de bons livres. S'ils sont best-sellers ce n'est pas pour rien non plus...", conclut Oriane. CQFD pour les passionnés de Guillaume Musso.

La fille de papier de Guillaume Musso, parution le 1er avril aux éditions XO.

REAGISSEZ - Et vous, que pensez-vous des livres de Guillaume Musso ?